BlogSérie TVLes séries dérivées tombées dans l’oubli : Madame Columbo…

Les séries dérivées tombées dans l’oubli : Madame Columbo…

Pas facile de surfer sur la vague d’un succès. Un nombre insensé de séries en ont fait les frais et bien souvent, l’échec était amplement justifié tant la faiblesse de l’écriture s’est avérée criante. Voici le grand 8 des ou autres séries dérivées qui se seraient mieux portées en ne voyant jamais le jour.

Alerte à Malibu ⇒ Un privé à Malibu : 44 épisodes (1995-1997)

Quand Mitch Buchannon délaisse le short rouge pour un costard noir, c’est grave. Mais quand il délaisse Pamela Anderson, c’est carrément un crime de lèse-majesté et ça se paie cash. Un privé à Malibu s’est noyée dans les vagues californiennes de sa grande sœur.

Buffy contre les vampires ⇒ Angel : 110 épisodes (1999-2004)

Contrairement aux autres, attribuons le mérite à Angel d’avoir perduré près de six ans. Toutefois, l’ancien amant de Buffy n’aura pas fait mordre à l’hameçon les fans, plutôt attachés à la jolie blonde.

Salut les musclés ⇒ La croisière Foll’Amour : 159 épisodes (1995 – 1997)

À croire que les Musclés n’avaient plus grand chose dans le pantalon à sortir un pareille nanar. Un mixte de la Croisière s’amuse et de Hélène et les garçons qui a eu l’unique mérite de faire découvrir la pétillante Isabelle Bouysse.

Columbo ⇒ Madame Columbo : 13 épisodes (1979-1980)

Le plus célèbre borgne des flics avait l’œil pour deux choses : découvrir le meurtrier et choisir sa femme. La ravissante Madame Columbo a tout de même résolu 13 affaires mais le nombre portant malheur, elle a été contrainte de s’arrêter là. On ignore toujours si c’est son mari qui le lui aurait dit ou soufflé…

That’s 70 show ⇒ That’s 80 Show : 13 épisodes (2002)

Une petite année, une petite saison et puis c’est tout. Les années 80 et l’air californien de San Diego n’ont pas réussi à la FOX qui a décidé de se recentrer sur le That’s 80 show, en tournage jusqu’en 2006.

Le destin de Lisa ⇒ Le destin de Bruno : 280 épisodes (2006-2007)

Suite très étrange du Destin de Lisa, le feuilleton allemand centré sur Bruno est tombé aux oubliettes aussi vite que les Tortues Ninja pourchassées par Shredder. N’empêche, avec 280 épisodes, une bonne idée de gage ou de bizutage que d’être forcé à revoir l’intégrale.

Walker, Texas Ranger ⇒ Le Successeur : 6 épisodes (1999)

Après avoir vérifié que Le Successeur n’avait pas compté jusqu’à l’infini deux fois et qu’il n’était pas parvenu à remporter la Guerre du Golfe en 18 trous, CBS a tout de suite annulé le programme. Le roi des torgnoles et du bruitage est bel et bien Chuck Norris et ce ne sont pas les six épisodes du blondinet qui viendront le contrarier. Non mais !

⇒ Joey : 46 épisodes (2004-2006)

Ce moment ou tu veux fêter ton anniversaire mais tu n’as personne à inviter. C’est un peu ce qui est arrivé à Joey, délaissé par ses compagnons et le public avec cette série dérivée de Et dire que dès le générique, ils lui avaient promis d’être là pour lui, une honte…

En parlant de générique culte, quoi de mieux que de la bonne musique pour se rappeler les séries phares depuis 1990.

Publié le 9 janvier 2017 à 15:44, par :
Josh


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches