Shadow : Application qui enregistre vos rêves


Et s’il existait une application iOS ou Android permettant d’enregistrer ses rêves ? Eh bien il se trouve que cette application existe et prend le nom de Shadow.
Cette invention du designer new-yorkais Hunter Lee Soik, pourrait intéresser énormément de monde, vu que nous oublions près de 95% du contenu de nos rêves dans les 5 minutes après le réveil. Cela commence à vous troubler, non ? Eh bien rassurez-vous, il ne s’agit en aucun cas d’une application pénétrant dans votre cerveau. Pour faire le plus simplement, Shadow aide ses utilisateurs à se souvenir rapidement de leurs rêves dans de bonnes conditions.

Pour plus de détails, Shadow commence par réveiller progressivement l’utilisateur avec une série d’alarmes et de vibrations de plus en plus fortes. Ce qui permet une transition progressive entre sommeil et éveil, et permet de mieux se souvenir des rêves. Ensuite, une fois que l’utilisateur est réveillé, l’application s’empresse alors de lui proposer la possibilité d’enregistrer ses rêves via une commande vocale, le clavier ou encore une série de questions. Au fur et à mesure de l’utilisation, l’application identifie alors des schémas et des thèmes récurrents, pour l’aider à donner un sens à ses rêves.

Par ailleurs, l’utilisateur peut garder ses rêves pour lui-même, ou les partager dans un cloud qui représenterait alors une immense base de données mondiale composée de rêves de milliers de gens. En d’autres termes, Shadow permettrait aussi de savoir un jour à quoi rêve la planète Terre ou encore un pays en particulier. Pour l’instant, Shadow n’est qu’à l’état de projet Kickstarter, avec l’objectif de récolter 50 000 $ (environ 37 000 euros) avant le 2 novembre prochain. Mais il se trouve qu’en deux jours à peine, le projet a déjà réussi à récolter un peu moins de 20 000 $ (environ 14 800 euros).

Les dernières publications

5 réflexions au sujet de “Shadow : Application qui enregistre vos rêves”

  1. Pourquoi pas, par contre l’idée du Cloud…..déjà qu’on nous saoule de pubs avec les traçages dès qu’on bouge le petit doigt sur le net, pas envie d’être fiché ou de recevoir des pubs/liens en rapport avec un rêve bizarre qu’on pourrait faire….car tout ça sera en lien direct avec les « fameuses » googleglass, imaginez par exemple un bon entretien d’embauche où le recruteur pourrait potentiellement avoir accès à cette merde en direct….I say no

  2. @klatu barada nicto
    super bien vus, j’ai honte, c’était même pas fait exprès!

    @Mouaah
    il y a déjà facebook pour les recruteurs VS les « j’expose ma vie sur le net »

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard