Tempête Sud Ouest 24 janvier 2009 (vidéos)

 

Une violente tempête frappe le sud-ouest de la France sous le nom de dépression KLAUS. Le gouvernement a même déclenché le plan ORSEC (permet l’organisation des secours sous une direction unique, DOS)). D’après les spécialistes, ce genre de tempête sévît tous les 30-40 ans. C’est la seconde depuis la terrible tempête de 1999 notamment avec des vents très violent, dépassant les 180 km/ à Perpignan. Plus d’un million de foyers sont actuellement privés d’électricité. Quelques vidéos dans la suite.

Informations de France 2 concernant la terrible tempête du 24 janvier en France (Sud Ouest)

Partie 1

Partie 2
 
 
Vidéo Tempête à Mimizan 24/01/2009

Vidéo de la Tempête à Biarritz 24/01/2009
 
Vidéo générale sur le Sud-Ouest 24/01/2009
 
Vidéo Tempête a CapBreton 24/01/2009
 
Vidéo de la Tempête à Bordeaux 24/01/2009
 
Vidéo Tempête dans le Gers 24/01/2009

4 réflexions au sujet de “Tempête Sud Ouest 24 janvier 2009 (vidéos)”

  1. Des tempêtes comme celle la nous en aurons de plus en plus , je suis content que la solidarité des gens fonctionne toujours et soit plus efficace.Tous ceci nous fait prendre conscience que l ‘électricité est un élément essentiel de notre survie en communauté , cependant les ressources humaines pour pallier a se désastre sont tout de même limités dans l’action en temps et en nombre et il est intéressant d avoir le soutiens des départements épargnés a conditions de les mettre en phase
    Même si c’est profitable a la population il serait maladroit de faire des records et dire que notre président s’avance de promettre de solutionner en une semaine.(méthode consistant a ajouter du pédigrée pour 2012)
    Dans ses catastrophes le bilan étant déjà assez lourd !!!
    J’ai constaté ,scrutant a tout hasard le terrain, l’apparition de force d’intervention rapide d’électriciens managés a l’écrasement des équipes locales ceci fort de connaissance du terrain et des gens) pouvant dans certain cas se mettre en danger mutuellement pour un objectif présidentiel abusif.
    Bref nous sommes quand même bien servi et sa a duré 50ans, vive l’électricité et vive les francais et bon courage a tous ils vont y arriver

  2. Bonjour,
    Je trouve qu’on se focalise beaucoup sur cette tempête, qui certes a fait des dégâts non négligeables et non contestables et qui aura marqué les esprits.
    Mais dans le même temps, il y a eu un cyclone meurtrier (vents à + 250 km/h) sur le sud ouest de Madagascar : Monrondava, capitale du Ménabé, a été détruite à 80%, les villages alentours ont totalement été soufflés car au centre même du cyclone. Des gens extrêmement pauvres, qui n’avaient déjà presque rien à manger, viennent de perdre leur case (montant en bois et murs en feuilles de roseaux), les écoles, les pirogues (peuple de pêcheurs), etc.

    MAIS CA, CA N’INTERESSE PERSONNE…
    AUCUNE TELEVISION N’EN PARLE !!!!
    CE SONT TOUJOURS LES PLUS DEMUNIS QUI TRINQUENT ET QUI PAIENT LE PRIX FORT CAR POUR EUX IL N’EXISTE PAS D’ASSURANCES, PAS DE RESTO DU COEUR, PAS DE SOLIDARITE.

    A VOS BONNES CONSCIENCES.

  3. Nous sommes tous concernés

    Les catastrophes naturelles ont toujours existé ; elles constituent un phénomène courant et récurrent dans l’histoire de l’humanité.

    Cependant, depuis un certain temps, les phénomènes catastrophiques semblent survenir à un rythme plus accéléré et être potentiellement plus dangereux et plus dévastateurs.

    Le Groupe de Secours Catastrophe Français a été créé afin d’aider et de secourir les victimes de ces phénomènes naturels.

    Après des années passées au contact des populations anéanties suite à une catastrophe naturelle, en France ou à l’étranger, le GSCF a conçu en juin 2007 le projet Bénensol (Bénévoles engagés pour la solidarité). Ce projet a pour objet de rassembler toutes les personnes résidant en France souhaitant apporter leur aide suite à une catastrophe ayant eu lieu prés de chez eux. Ce projet comporte également la mise en place d’une réserve de 1ère nécessité, indispensable pour aider les victimes qui ont parfois tout perdu.

    De nombreux drames restent gravés dans les mémoires : les inondations de Nîmes, Vaison la Romaine, la tempête de 1999… et dernièrement la tornade à Hautmont.

    Si nous ne pouvons empêcher de tels phénomènes de se produire, nous pouvons toutefois en limiter les conséquences en aidant les victimes.

    C’est en s’unissant que nous pouvons changer les choses.

    Comment nous aider ?

    -Adhérer à Bénensol
    -Faire un don

    Site du Groupe de Secours Catastrophe Français
    WWW.GSCF.EU

  4. Bonsoir voila moi aussi comme tous ceux qui vive dans l’ouest de la France et je ne sais pas pourquoi la tempête elle adore les année qui finis par des 9 comme la tempête 1989 1999 2009 et puis on nos redit que ça va être et je n’espère pas la tempête 2010 voila fini la neige et le verglas sur tous chez nous dans le département du 22 et du 56 et puis 29 voila et à bientôt

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard