Noël 2018 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogTests Jeux vidéoTest de Civilization VI sur Switch

Test de Civilization VI sur Switch

Après son lancement le mois dernier, le jeu Civilization VI passe désormais sur la table des tests. Mais avant de commencer, un petit rappel s’impose. Ce jeu est tout d’abord le fruit de la collaboration entre Firaxis Games et Aspyr Media. Déjà élu Meilleur jeu de stratégie lors des Games Awards et des Dice Awards, cette saga n’a pas manqué de faire impression auprès des joueurs.

Présentation du jeu Civilization VI

Ce jeu a su séduire les joueurs et pour preuve après deux années d’existence et quelques améliorations en cours de route, Cilization VI est désormais disponible sur la Nintendo Switch. Rappelons-le, l’objectif est la quête de la victoire en menant une guerre contre les plus grands meneurs de troupes. Au final, il faut construire un empire puissant et s’imposer.

24 personnages sont disponibles pour devenir le dirigeant de votre armée. En plus de gagner les guerres, il est indispensable de créer un empire qui séduit et qui attire les amateurs de cultures, et devenir ainsi une destination incontournable. Le joueur est libre de mettre sa propre stratégie. Pour découvrir l’évolution de votre conquête et l’étendue de votre empire, vous disposez d’une carte. Cela vous permet aussi de voir les terres à conquérir.

C’est tout un projet d’aménagement qui commence ensuite.Vous créez votre propre environnement et vous devez débloquer au fur et à mesure les améliorations. Afin de travailler plus vitre, certaines unités peuvent aller en exploration. Ce jeu ale mérite d’évoluer dans un bon sens. Au fil du temps, les échanges ne se limitent plus à la guerre, mais s’étendent vers des ententes avec d’autres civilisations. Vous avez à votre disposition également des scénarios, ayant chacun leur propre style.

Civilization VI sous la loupe

Passons maintenant au résultat du test de Civilization VI sur Nintendo Switch. Il faut d’abord savoir que depuis sa création, sur PC ce jeu est réellement accrocheur. Déjà sorti sur PC depuis quelques années, c’est ainsi au tour de la Nintendo Switch de profiter de la notoriété de ce jeu. À noter également que c’est un fait marquant puisqu’il s’agit de la première fois qu’un épisode de Civilization est disponible sur console.

Pour Aspyr le challenge a été important, avec les nombreuses modifications de taille qu’il a fallu réaliser comme l’interface utilisateur où l’on retrouve les menus et les sous-menus, les contrôles et la technique de jeu. Malgré autant de contraintes, Aspyr s’en sort quand même haut la main, et réussit une bonne conversion,même si on remarque quand même une résolution plus faible que sur PC. Toutefois, Civilization VI sur Nintendo Switch ne se détache pas largement de la version initiale.

Le jeu garde tout son charme avec ses mécanismes de jeu, ses musiques immersives. Des suppléments viennent combler certaines faiblesses, notamment le rajout de chefs de troupe supplémentaires comme Alexandre le Grand. La patience est de mise pour cette version Switch, surtout lorsque vous arrivez aux 300 tours où il faudra attendre jusqu’à une minute pour charger la prochaine partie. Si vous avez apprécié le jeu pour son mode multijoueur, il faudra s’adapter et se concentrer un peu plus sur le gameplay et le plaisir de chaque tour, car cette option n’est pas disponible.

Le problème est au niveau du processeur qui a du mal. Avec la gestion des unités, le suivi, les options et tout le reste, on comprend pourquoi le Tegra affiche une grande difficulté et sollicite, parfois de manière excessive, le ventilateur qui tourne au maximum. Sur Nintendo Switch, il faut jouer sans l’extension Rise& Fall qui permet de retrouver par exemple le système de gouverneurs ou encore les âges sombres. Toutefois, cela ne retire en rien le plaisir d’apprécier Civilization VI et ses 400 tours qui occupent largement. Vous pouvez en avoir un peu plus même, avec la fonction juste un tour de plus.

Avec la version Switch,les commandes sont modifiées, faute d’avoir un grand écran. Pour résoudre le problème, Aspyr a créé deux menus avec des icônes. Pour les découvrir, il suffit d’appuyer sur les boutons R et L, R pour les boutons dédiés à la diplomatie et les statistiques et surtout l’accès à Civilopédia et d’autres options. Pour déplacer la caméra, on se sert du stick droit et pour zoomer, place aux gâchettes ZL et ZR. En mode nomade, les commandes tactiles prennent le relais. Vous devez aussi vous adapter à jouer sans la mini-map,faute de taille, car un petit écran ajouter à une dimension mini, ne font pas bon ménage.

Après de longues heures de jeu, Civ VI reste une très bon jeu de stratégie et les nombreux scénarios feront varier les plaisirs.  Un opus que l’on recommande si vous êtes fan de la saga, mais également si vous ne connaissez pas, puisque la partir didacticiel permet de partir de 0… jusqu’à devenir un Empereur !

Publié le 13 décembre 2018 à 7:40, par :
La rédaction // Facebook


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches