BlogActus, InsoliteUn astronaute révèle dans une interview franche qu’il déteste l’espace

Un astronaute révèle dans une interview franche qu’il déteste l’espace

Frank Borman est l’un des astronautes américains les plus illustres. Et pourtant, il n’est pas du tout passionné par l’.

Pour beaucoup d’entre nous, voyager dans l’ est un rêve qu’on ne pourra jamais, jamais réaliser. Cependant, pour Frank Borman, un ancien de 90 ans, c’est en fait tout sauf ça.

Et pourtant, c’est un vieux de la vieille puisqu’il était le commandant de la mission Appolo 8 en 1968, qui devait préparer la conquête de la Lune un an plus tard par Appolo 11.

Dans une entrevue à cœur ouvert pour l’émission de radio This American Life, il a révélé qu’il n’avait jamais vraiment aimé les voyages dans l’espace. Il a expliqué qu’il était tout simplement désireux de battre les Russes pendant la guerre froide.

« J’y étais parce que c’était la guerre froide.

Je voulais participer à cette aventure américaine pour battre les Soviétiques. Mais c’est la seule chose qui m’a motivé.

Battre ces foutus Russes. »

Il a aussi expliqué qu’être en apesanteur n’avait rien d’exceptionnel :

« C’était peut-être intéressant pendant les 30 premières secondes. Puis on s’y habitue. »

La Lune l’a aussi laissé indifférent :

« Dévastation. Des cratères de météores. Pas de couleur du tout, seulement différentes nuances de gris. »

La seule partie de toute son aventure spatiale qu’il a trouvé intéressante était de contempler la Terre au-dessus de la Lune.

« Les choses les plus chères de ma vie étaient sur Terre

Ma famille, ma femme, mes parents.

Pour moi, c’était le point culminant du vol, d’un point de vue émotionnel. »

Pour couronner le tout, à son retour à la maison, il ne parlait pas de l’expérience qu’il venait de vivre avec sa femme ou sa famille – qui elle aussi semblait plutôt détachée de toute cette histoire d’ « espace ».

« La dernière chose que j’avais en tête était de raconter à quoi pouvait ressembler la Lune. Personne ne m’a demandé ! »

Borman s’est même vu offrir une autre chance d’aller dans l’espace, et de marcher sur la Lune, mais il a refusé. Il a quitté la NASA en 1970.

La course aux étoiles est désormais derrière lui, car il se consacre aujourd’hui aux soins de sa femme, atteinte de la maladie d’Alzheimer selon IFL Science.

Dans un dernier commentaire, il a déclaré avec humour :

« Je suis probablement la pire personne à aller sur la Lune. »

On est plutôt d’accord, surtout venant d’un terre-à-terre.

Publié le 14 septembre 2018 à 8:10, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches