Un avion touristique se pose sans autorisation à 400m sous le sommet du Mont Blanc

C’est au cours d’une surveillance par hélicoptère que les gendarmes de de haute montagne (PGHM) de Chamonix ont aperçu deux Suisses en train de monter les Alpes, entre les Rochers rouges et le Mur de la Côte. Le moteur de l’avion était éteint.

La gendarmerie a du mal à sanctionner les touristes…

Un tel acte est considéré comme étant une infraction et doit être sanctionné. Seulement, le fait est si exceptionnel que même le colonnel Bozon lui-même est perplexe et a du mal à identifier le type d’infraction et surtout le type de sanction à appliquer.

La préfecture a confirmé qu’il s’agit d’une zone interdite pour tout atterrissage. Après des enquêtes et recherches, ils sont arrivés à une conclusion : il s’agit d’une infraction du code de l’environnement et une atteinte aux règles de l’aviation civile.

Les hautes responsabilités, notamment le Maire de Chamonix, Éric Fournier, offusqué par les faits n’a pas manqué de donner son avis.

Tout comme beaucoup de personnes, il attend impatiemment les sanctions de ces deux personnes, qui espèrent, servira de leçon pour les autres.

Laisser un commentaire

Tuxboard