1 réflexion au sujet de « Un Boeing 737 atterrit en mer Méditérranée »

  1. Le
    Boeing 737 est un excellent avion sans doute, mais je voudrais bien
    savoir ce
    qui est arrivé au 737 de Charm el Chek en 2004 !!
    Je regarde, et j’enregistre en principe, les enquêtes des différents
    bureaux, le BEA pour la France le NTSB pour les USA, etc… et autres
    bureaux…. !! ces enquêtes sont diffusées sur une chaine de télé,
    pratiquement tous les jours !!
    Je m’intéresse à ces enquêtes, non pas par voyeurisme, mais étant
    moi-même ancien pilote, je ne vole plus depuis 3 ou 4 ans, c’est pour
    cela que je me qualifie  » d’ancien  » mais je conserve dans mon coeur,
    cet amour de l’aviation pour laquelle j’ai été breveté en 1953, ce n’est
    pas d’hier, et pour laquelle j’ai, comme bien d’autre, aussi donné !!
    Pour revenir à ce Boeing737, de Charm el Chek, aucun résultat précis n’a
    été donné avec assurance, sur les circonstances, à part quelques
    suggestions notamment sur la désorientation spaciale du pilote, pour
    laquelle j’émets des réserves sur cette désorientation spatiale,
    réserves qui n’engagent que moi !!

    Je pense que Boeing avait changé sur tous ses 737, ce fameux
    bloc de commandes, comme il devait le faire suite aux deux accidents
    survenus sur deux d’entre eux, le vol585 en mars 1991, et le vol USR 427
    de Pitsbeurg, en 1997 !!

    J’enregistre chaque crash, pour les enquêtes bien sûr !!
    Celui de charm el Chèque, que la chaine de télé diffuse assez
    régulièrement, pourquoi ? je me pose des questions, alors pour tenter
    d’en avoir la réponse, j’enregistre chaque émission sur ce crash,
    lorsqu’elle se présente, il me semble sauf erreur de ma part, que les
    causes ont peut-être évolués légèrement, depuis la première diffusion !!
    Je reste perplexe en voyant les circonstances du départ sur la tranche
    suivi par un pîqué du Boeing de Charm el Chéque dont la ressemblance est
    tellement forte avec le crash des deux 737 cités ci-dessus !!

    Ce ne sont que des questions que je me pose, surtout que les deux 737
    qui se sont crachés pour une cause qui, malgré les enquêtes
    effectuées n’avaient rien révélés aux enquêteurs, ces enquêteurs pour
    lesquelles on doit tirer son chapeau !!
    Faire une enquête, dans l’ambiance de scènes atroces, quel courage il
    faut !!
    Il aura fallu un troisième 737 confronté aux mêmes problèmes, mais fort
    heureusement pour les passagers et l’équipage,
    l’avion assez près du dol s’est rétabli pratiquement tout seul, et le
    pilote a pu poser son appareil dans un atterrissage parfait, avec
    simplement, une fois l’avion arrêté sur la piste, les genoux qui
    tremblaient … a-t-il dit !
    Cela se comprend tellement !!

    Ce troisième avion a permis aux enquêteurs, d’avoir l’avion et le
    pilote, qui pourraient mieux éclairer quelle était la cause de cette
    défaillance !!

    Il s’agissait bien du bloc de commandes qui à haute altitude subissait
    la basse température, a qui les pilotes envoyaient le liquide bien chaud
    lorsque qu’ils actionnaient le palonnier, de ce fait, le bloc de
    commande subissait un choc thermique qui le bloquait, voir pire,
    inversait son fonctionnement !!
    Droite pour gauche et gauche pour droite !!

    Avant de déterminer un éventuel choc thermique, des essais furent
    entrepris sur table, par le bureau d’enquête des USA, le NTSB !
    Le bloc plongé dans de la glace ensuite arrosé par un jet d’azote pour
    le refroidir jusqu’à -40 degrés, la température qui règne à peu près à
    10.000 mètres d’altitude, ensuite on lui injecte un liquide hydraulique
    bouillant !!
    Le piston fonctionne normalement, les enquêteurs du NTSB sont inquiets,
    puis le piston circulant normalement, droite gauche, droite gauche, les
    enquêteurs sont surpris de ce bon fonctionnement quand tout à coup, le
    piston se bloque, net !!
    la cause de ces deux accidents, était démasquée.
    On ne pourrait qualifier de joie la réaction des enquêteurs, mais le but
    n’est-il pas de trouver les causes d’accidents aériens, afin d’apporter
    les rectifications qui s’imposent pour éliminer ces causes d’accidents
    !!

    Boeing devait donc changer sur tous les 737 en service, ce bloc de
    commande !! Une très forte addition, mais cette addition de quelques
    centaines de millions de dollards semblait tellement faible à coté de la
    perte du nombre de vies, même d’une seule vie…, lorsque c’est la
    sienne…!!!

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard