BlogActusUne bande de singes attaque un laborantin et s’enfuit avec des échantillons de tests sanguins pour le coronavirus

Une bande de singes attaque un laborantin et s’enfuit avec des échantillons de tests sanguins pour le coronavirus

En Inde, une bande de singes a attaqué un technicien de laboratoire et s’est emparée d’un lot d’échantillons sanguins pour le Covid-19.

Les singes – des macaques rhésus – ont dérobé les tests au malheureux laborantin cette semaine à Meerut, à 84 km de New Delhi.

Ceux-ci venaient d’être prélevés sur trois patients atteints du Covid-19 pour être analysés.

Le Times of India a rapporté que l’un des singes a été aperçu plus tard perché sur un arbre en train de mâchouiller le fruit de son larcin.

Les images du vol sont vite devenues virales sur Internet. La population craint maintenant que les macaques ne propagent la pandémie dans la région – et pire une toute nouvelle souche.

Selon The Hindu, un biologiste a, en effet, déjà mis en garde contre la possibilité que des singes soient infectés par une version mutée du coronavirus.

Cela pourrait conduire à de nombreux scénarios. Soit le virus affecterait directement les populations animales touchées, soit celles-ci serviraient de réservoirs (ou d’hôtes) et répandraient la maladie à d’autres espèces – dont les humains.

Dheeraj Raj, le directeur de la faculté de médecine de Meerut, a toutefois rassuré qu’il n’y avait « aucune preuve » que les singes puissent contracter l’infection.

Publié le 31 mai 2020 à 22:13, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches