Une chute d’un conteneur dans un port provoque une fuite de chlore gazeux toxique

Une fuite de chlore gazeux toxique dans le port jordanien d’Aqaba, sur la mer Rouge, a tué 11 personnes et en a blessé plus de 250 autres, rapportent les médias d’État.

Les autorités ont déclaré qu’un conteneur de stockage de produits chimiques est tombé pendant son transport en raison d’un dysfonctionnement de la grue.

Des images de vidéosurveillance ont montré le conteneur en train d’être hissé dans les airs, puis tombant soudainement sur un navire et explosant.

On voit un grand nuage de gaz jaune vif se répandre sur le sol, obligeant les gens à courir pour se mettre à l’abri.

Les médias d’État ont déclaré que 199 des blessés étaient traités dans les hôpitaux locaux pour exposition aux produits chimiques. Certains seraient dans un état critique.

Le chlore est un produit chimique utilisé dans l’industrie et dans les produits d’entretien ménager. C’est un gaz jaune-vert à température et pression normales, mais il est généralement pressurisé et refroidi pour être stocké et expédié.

Lorsque le chlore est inhalé, avalé ou entre en contact avec la peau, il réagit avec l’eau pour produire des acides qui endommagent les cellules du corps. L’inhalation de niveaux élevés de chlore provoque l’accumulation de liquide dans les poumons – une condition potentiellement mortelle connue sous le nom d’œdème pulmonaire.

Les habitants de la ville d’Aqaba, située à 16 km au nord du port, ont été invités à rester à l’intérieur et à fermer les fenêtres et les portes après la fuite.

La plage sud d’Aqaba, qui se trouve à seulement 7 km et qui est une destination touristique populaire, a également été évacuée par précaution, rapporte l’agence de presse AFP.

Le département de la défense civile a envoyé des équipes de spécialistes dans le port pour s’occuper de la fuite et de l’opération de nettoyage.

Le Premier ministre Bisher al-Khasawneh s’est rendu en avion à Aqaba et a ordonné au ministre de l’Intérieur Mazen Faraya de superviser une enquête sur l’incident.

Le directeur adjoint du port d’Aqaba a déclaré à la chaîne de télévision AlMamlaka qu’une « corde en fer » transportant le conteneur s’était « cassée » lors de son chargement sur un navire.

Le conteneur, qui contenait entre 25 et 30 tonnes de chlore, était destiné à être exporté vers Djibouti.