BlogActusUne femme enceinte peut boire un peu d’alcool

Une femme enceinte peut boire un peu d’alcool

Il ne faut pas boire de l’ quand on est . Cette phrase martelée aux femmes ne serait plus justifiée !
Une étude britannique publiée dans le Journal of Epidemiology and Community Health révèle qu’une femme qui boit un verre ou deux d’ par semaine n’a pas à craindre pour le développement intellectuel de son enfant.
Le docteur Yvonne Kelly qui a mené l’expérience sur plus de 11.000 enfants nés entre 2000 et 2002 a interrogé leurs mères durant leur grossesse et :

6% d’entre elles n’avaient jamais bu d’alcool.
60% s’abstenaient durant leur grossesse.
26% en consommaient occasionnellement (1 à 2 verres par semaine).
5,5% étaient des buveuses régulières (3 à 6 verres par semaine).
2,5% étaient de grandes buveuses (+ de 7 verres).

L’étude a révélé que les enfants nés de grandes buveuses ont davantage de risque d’être hyperactifs et de présenter des troubles émotifs et comportementaux que les bambins dont les mères ont évité l’alcool pendant la grossesse.

Cependant, les enfants des buveuses occasionnelles présentaient 30 % moins de risque de souffrir de troubles de comportement que les enfants des femmes qui se sont abstenues de boire pendant neuf mois. C’est à ne plus rien comprendre !
Ces enfants de buveuses occasionnelles ont obtenu de meilleurs résultats aux tests cognitifs que les seconds (même en tenant compte des facteurs sociaux qui pourraient influencer les résultats).
Les garçons seraient plus aptes à réussir aux tests de vocabulaire et d’identification d’images.

Selon une responsable d’association sur la protection des femmes enceintes liées à l’alcool :

Ce qui est démontré, c’est qu’il n’y a aucune assurance, aucune certitude qu’une quantité minimale d’alcool pendant la grossesse ne nuit pas à l’enfant. Et il n’y a aucune assurance du con­traire. Il n’y a pas seulement la quantité d’alcool consommé, mais aussi la génétique des enfants.

Seule certitude :

Prendre une cuite une seule fois pendant la grossesse est beaucoup plus nuisible que de prendre un verre de temps en temps.

En 2007,  87% de français interrogés souhaitaient que les femmes enceintes s’abstiennent totalement de boire de l’alcool alors qu’ils étaient 82% trois ans auparavant.

Source :
jech.bmj.com
Cyberpresse

Publié le 8 octobre 2010 à 10:42, par :
La rédaction // Facebook

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches