BlogInsoliteUne femme « morte » pendant 27 minutes revient à la vie avec un curieux message

Une femme « morte » pendant 27 minutes revient à la vie avec un curieux message

Une mère de famille, qui est « morte » pendant 27 minutes, est revenue à la vie avec un message déconcertant.

Tina Hines, originaire de Phoenix, en Arizona, a fait un arrêt cardiaque en février dernier, alors qu’elle s’apprêtait à partir en randonnée avec Brian, son mari.

Brian a réussi à lui faire reprendre conscience à deux reprises en lui administrant la réanimation cardiorespiratoire, avant l’arrivée de l’ambulance.

Sur le chemin de l’hôpital, elle a été réanimée six autres fois par les urgentistes. Elle est morte effectivement pendant 27 minutes au total.

Une fois à l’hôpital, Tina a été intubée, mais elle s’est miraculeusement réveillée. Lorsqu’elle a rouvert les yeux, elle pouvait à peine parler.

Elle a immédiatement demandé un stylo et du papier à ses proches, puis elle a griffonné : « C’est réel ». En hochant la tête, elle a montré le ciel du doigt.

Elle a déclaré à AZfamily. Com :

« C’était si réel, les couleurs étaient si vives. »

Tina a aussi raconté qu’elle avait vu une personne qu’elle a pensé être Jésus se tenant devant des portes scintillant d’une vive lumière jaune.

Une vie après la mort ?

L’expérience de mort imminente vécue par Tina, connue sous le nom d’EMI, n’est pas rare.

Bien que la plupart des gens n’aient aucun souvenir de l’intervalle de temps pendant lequel ils étaient « techniquement morts », environ 10 à 20% d’entre eux témoignent avoir vécu des épisodes visuels et sensoriels.

Des scientifiques de l’Université de Michigan ont mené une étude sur des rats en 2013. Ils ont constaté une poussée d’activité du cerveau plus élevée juste avant la mort que pendant les états de veille et de conscience.

Pendant qu’ils mouraient, et dans la période de 30 secondes après que leur cœur ait cessé de battre, les ondes cérébrales à haute fréquence ont enregistré une forte augmentation.

Le Dr. Jimo Borjigin, qui a dirigé cette équipe de recherche, a expliqué :

« Beaucoup de gens ont pensé que le cerveau après la mort clinique était inactif ou hypoactif, avec moins d’activité que l’état de veille, et nous avons démontré que ce n’est pas le cas.

Au contraire, il est beaucoup plus actif pendant le processus de mort que pendant l’éveil. »

Publié le 30 juin 2019 à 8:00, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches