Un utilisateur de Google Glass traité pour addiction à Internet

Google Glass Prescriptions

Les troubles du comportement liés à l’addiction à Internet font débat dans la psychiatrie, et ne sont pas encore reconnus par tous comme tel dans le diagnostic médical. Cela pourrait évoluer depuis qu’un homme a été traité pour une dépendance à Internet provoquée par une utilisation excessive des Google Glass.

Cet américain de 31 ans, militaire dans la marine, utilisait la technologie environ 18 heures par jour, n’enlevant l’appareil que pour dormir ou se laver. Après seulement deux mois d’utilisation, il rêvait qu’il portait l’appareil pendant son sommeil, et se sentait irritable quand il n’avait pas ses Google Glass.

Son cas a été remarqué alors qu’il avait intégré le service de traitement de l’alcoolisme de l’armée américaine. Le traitement impose en effet aux patients de ne toucher à aucune drogue, boisson alcoolisée ni cigarette pendant 35 jours, mais impose également de se séparer de tout appareil électronique. Très rapidement, les médecins ont remarqué que l’homme faisait le geste de l’allumage de l’écran des Google Glass en tapotant sur sa tempe droite. Les médecins en ont conclu que le retrait des Google Glass a été plus dur pour le patient que le retrait de l’alcool.

Des Universités ont publié des recherches sur la toxicomanie de la technologie, mais celle-ci n’est pas encore considérée comme un trouble à elle seule, mais plutôt comme une perturbation liée à d’autres problèmes. Des cas de dépendance à Internet sont à la hausse, mais plus de recherche est nécessaire avant que ces patients puissent être correctement diagnostiqués.

 

Source (anglais)

Les dernières publications
Tuxboard