Valérie Pécresse Facebook n’existait pas il y a un an


Pour Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur, Facebook n’existait pas il y a un an. C’est ce qu’elle a affirmé (sans se faire corriger) lors de l’émission Face aux Français sur France 2. Elle a pourtant un compte sur le réseau social depuis plus .. d’un an !

On voit qu’elle maitrise son sujet…

15 réflexions au sujet de “Valérie Pécresse Facebook n’existait pas il y a un an”

  1. Faut arrêter avec cette manie d’attendre les politiques au tournant pour le moindre petit bout de phrase.
    Cela a commencé avec les sous marins nucléaires de Royal en 2007 et depuis, c’est une sorte de jeu.

    Faut faire un choix : soit on a de la langue de bois avec des discours appris par coeur, soit on a de la spontanéité avec, effectivement, des petites boulettes sans importance.

  2. Sinon cela ne vous est pas venu à l’idée qu’elle ai pu dire cela pour imager son propos comme quoi il peut y avoir des innovations « rapide »… Certe facebook a quelques années, mais l’utilisation d’une hyperbole dans un discours ne devrait pas être choquant à ce point…

    Cela n’empeche pas la langue de bois évidemment =)

  3. c’est pas la seul connerie quel a dit: « facebook détronne google »… heu désolé mais non, faut quel révise ses chiffres je crois :/

  4. En plus, je suis désolé mais on peut pas dire n’importe quoi quand on est ministre (ou en général d’ailleurs) sous prétexte qu’en extrapolant le schmilblick c’est pas totalement faux.
    Il faut dire ce qui est, cad ici que Fb est monté en puissance depuis 1 an mais pas que ca n’existait pas il y a un an, car non seulement ça existait déjà mais c’était très répandu.

  5. Sans vouloir faire mon troll, vous ne trouvez pas que les ministres du gouvernements sont de plus en plus des guignols cherchant simplement a faire le buzz et a se montrer dans les médias pour faire parler d’eux et éviter les grands sujets d’actualité?
    Il me semble que la nouvelle attribution des ministres est de faire de la com, dites moi ce que vous en pensez. Merci

  6. Je suis du même avis Piero. En regardant la couv des magazines comme Parismatch, on voit souvent des membres du gouvernement.

    Grâce à çà, on passe sous silence, le soutien de plusieurs années de la France à l’ex président Tunisien.
    On passe sous silence le copinage et les affaires douteuses entre la France et la Tunisie.

    Mais bizarrement, le gouvernement français a changé son fusil d’épaule (et hop, je retourne ma veste).

    Et comme par miracle depuis quelques jours, on apprend tous les sales coups qu’ont perpétré le gouvernement tunisien sur son peuple.

    Etrange, étrange…(les rats quittent le navire ? )

  7. Je risque surement de me faire insulter de ce que je ne suis pas,mais personelement dans cet vidéo ce qui me choc le + c’est ce quel dit a 2:00 minute qui pour moi es une atteinte au liberté de l’individu.Je ne veux pas rentrer dans ce genre de débat mais je m’étonne que personne souligne cet absurdité de la loi.

  8. @Gabimaru : regarde ce qui est arrivé à Dieudonné.
    Il est devenu un pestiféré.

    Tu as le droit de critiquer la Tunisie, les africains, les courgettes, mais Israel, non, non, c’est interdit par la loi française.
    Tu risque la peine capitale. Oui, je sais la peine capitale n’existe plus en France, mais elle est rétablie pour certains cas.

  9. Je me permet de critiquer israel car je vis pas en France. (Vous pouvez constater que je manque respect envers israel car il n’y a pas de i majuscule au début du nom propre qui d’ailleur ce pays n’est pas politiquement très propre …)

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard