Vélo : comment rouler en toute sécurité en ville ?

Pratique, économique, écologique et surtout bon pour la santé, se déplacer à vélo ne peut être que bénéfique pour l’humanité et l’environnement. Mais avec le nombre d’automobilistes, de piétons et autres utilisateurs des voies, rouler dans une zone urbaine peut s’avérer difficile et dangereux. Des accidents mortels se produisent trop souvent et, n’ayant pas de carrosserie pour les protéger, les cyclistes en font les frais. Comment les éviter ?

Voici nos conseils pour circuler à vélo en toute sécurité en ville.

Bien s’équiper : visibilité et sécurité

La sécurité routière des cyclistes dépend en grande partie de l’état de leur vélo. Ainsi, réaliser un entretien fréquent est vivement conseillé. Vérifiez les patins et les câbles des freins, mais aussi l’usure du dérailleur et des chaînes et rajoutez de l’huile au besoin.

La pression et l’état des pneus doivent également être contrôlés périodiquement ainsi que l’avertisseur (sonnette ou klaxon) qui doit être audible à 50 mètres. « Rester visible » étant le maître-mot des cyclistes, les signalisations sont donc capitales : feux avant et arrière, catadioptres et autres réflecteurs.

Concernant les accessoires de protection, même si le port de casque n’est pas obligatoire au-delà de 12 ans, il est toutefois fortement recommandé pour protéger la tête. Il en va de même pour les vêtements réfléchissants ou, à défaut, portez des habits clairs qui permettent de rester le plus visible possible.

Maîtriser le démarrage, le freinage et le virage

Basique, mais toutefois indispensable, maîtriser le démarrage, le freinage et le virage à vélo est un garant de votre sécurité routière en ville.

Pour ne pas vous mettre en danger ou gêner la circulation, il vous faut savoir bien démarrer, c’est-à-dire atteindre la bonne vitesse, propice à votre équilibre sur selle. Pour cela, réglez la bonne vitesse, placez votre pédale à deux heures puis au moment de partir, poussez fort sur la pédale tout en vous mettant sur selle.

Pour un arrêt réussi aux feux rouges, aux stops ou aux intersections, veillez à avoir des freins en bon état de fonctionnement, puis apprenez à appréhender les réactions de votre monture au freinage. Il est préférable d’utiliser les deux freins afin que vous ne soyez pas déséquilibré.

Pour virer à vélo, il suffit de vous pencher latéralement vers le côté que vous allez prendre. Toutefois, plus vous roulez vite, plus vous devez vous pencher pour garder votre équilibre.

Respecter les codes de la route

Puisque circuler ville signifie côtoyer d’autres usagers de la route, il est impératif de connaître et d’appliquer les codes de la route afin d’éviter toute collision et autres mésaventures : les sens interdits, les priorités à droite, les stops, les feux rouges, etc.

Bien se placer dans la circulation

Les cyclistes doivent toujours rouler du côté droit. Aménagés pour garantir au mieux la sécurité des cyclistes, pistes cyclables sont à privilégier s’il y en a. Ils sont facilement repérables grâce à un pictogramme au sol.

Une fois dans la circulation, la tentation de slalomer entre les véhicules est grande pour gagner du temps, or cela est extrêmement dangereux. Pour plus de sûreté, gardez votre ligne.

Notons également que les trottoirs ne sont autorisés que pour les enfants de moins de 8 ans, à condition de rouler à une allure raisonnable et de ne pas gêner les piétons ; et que les piétons sont toujours prioritaires, surtout sur les passages cloutés.

Toujours rester courtois

Une conduite ou des comportements brutaux sont à prohiber dans la circulation, surtout si vous êtes à vélo. Ayez toujours à l’esprit que face aux voitures, aux camions, aux bus et autres motos, vous êtes le plus vulnérable.

Circulez prudemment, ne soyez pas provocant, ne faites pas de gestes irrévérencieux malgré votre agacement, etc. Vous éviterez ainsi les accidents, mais également les altercations entre utilisateurs de la route.

Rouler à une allure raisonnable

Rouler à toute vitesse à vélo est risqué surtout aux heures de pointe. Une allure plus raisonnable vous permet de mieux contrôler votre bicyclette, de pouvoir freiner au bon moment, etc.

Vous devez redoubler de vigilance en cas de pluie : la chaussée sera plus glissante, la distance et le temps de freinage seront plus longs…

Doubler à vélo

Il est interdit pour le cycliste de remonter une file ou de dépasser par la droite. Lorsque vous souhaitez doubler une ou des véhicules, passez par la gauche. De fait, si l’automobiliste décide de virer, il peut ne pas vous voir si vous vous positionnez à sa droite, ce qui est risqué pour vous.

Être attentif et vigilant

Pour ne pas se mettre et par ricochet mettre les autres usagers de la route en danger, le cycliste doit être à tout moment attentif et vigilant. Concentrez-vous donc sur tout ce qui se passe autour de vous afin de pouvoir comprendre et de prévoir les comportements des automobiles, piétons et autres.

Pour cela, vos yeux et vos oreilles sont vos meilleurs alliés. Veillez à toujours avoir en visuel les conducteurs, les clignotants, les portières qui s’ouvrent, etc. Soyez également attentif aux bruits des moteurs qui peuvent vous avertir d’un ralentissement, d’une accélération…

Ainsi, tout ce qui peut détourner votre attention, vous distraire ou vous empêcher de voir ou d’écouter est à proscrire : téléphone, écouteurs, etc.

Toujours annoncer ses intentions

Quand vous devez tourner, pensez à toujours indiquer clairement la direction que vous allez prendre en tendant la main. Vérifiez par la suite que votre signal a été vu avant de vous engager.

Faire attention aux camions et aux bus

Bus et camion ont tous deux très peu de visibilité, le camion ayant même un angle mort. Il est donc extrêmement risqué de les dépasser, surtout par la droite. Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir les doubler en toute sécurité, préférez rester derrière eux.

Gare aux autres deux-roues

Les scooters et les motos représentent également un risque important pour le cycliste. Roulant très vite, ils peuvent surgir subitement et faucher le vélo. Il est donc plus prudent de toujours vérifier son arrière avant de changer de voie.

Pour plus de sécurité et de commodité, vous pouvez installer des rétroviseurs sur votre bicyclette afin de ne pas avoir à tourner la tête à chaque fois. 

Les dernières publications
Tuxboard