C’est vendredi 13 toute l’année pour ces 13 personnages de séries TV

Qu’ils soient encore présents ou non à la télévision, vivants ou morts, le destin de ces 13 personnages de séries vont en faire relativiser beaucoup se disant maudits un vendredi 13.

Meredith Grey (Grey’s Anatomy)

Du côté de son entourage : une mère atteinte d’Alzheimer puis morte d’une crise cardiaque, une demi-sœur décédée sous ses yeux dans un crash d’avion, son mari Derek mort à la suite d’une erreur médicale mais aussi la disparition de sa meilleure amie Christina. Quant à elle, une fausse couche, des menaces de mort et une noyade quasi-mortelle qui nous permettent d’affirmer que la vie n’est pas un long fleuve tranquille pour Meredith Grey.

Jesse Pinkman (Breaking Bad)

On peut s’appeler Jesse Pinkman et ne pas voir la vie en rose. Pour le personnage de Breaking Bad, c’est plus que tolérable. Contraint de forcé sa nature pour épauler Walter, le jeune homme voit sa petite amie Jane mourir d’overdose. Avant cela, il a assisté au décès de sa tante qui s’est occupée de lui jusqu’à l’âge adulte. Tout au long de la série, Jesse prendra les coups à la place de son mentor Walter jusqu’à la mort de ce dernier. Fauché, Jesse a quitté l’écran sur les routes…

Brad Bellick (Prison Break)

Quand on passe d’un maton craint et respecté de Fox River à un détenu humilié et traité comme un moins que rien dans l’une des pires prisons sud-américaines… Ce pauvre Brad Bellick a vécu un véritable calvaire, obligé de s’allier aux anciens prisonniers dont il avait la garde. Après en avoir vu de toutes les couleurs, Bellick a décidé de se sacrifier pour le groupe et est mort noyé au cours de la saison 4.

Veronica Mars (Veronica Mars)

La pauvre héroïne de la série éponyme Veronica Mars n’aura pas vécu le Pérou. Entre une mère dépressive et une meilleure amie assassinée donc une enquête parsemée d’embûches, la jeune femme n’était pas au bout de ses peines. Ah, et puis au passage, elle a été droguée et violée avec donc, une affaire supplémentaire sur le dos. Mais bon, un simple accroc supplémentaire.

Quentin Lance (Arrow)

À voir cette coupe qui s’est peu-à-peu dégarnie, Quentin Lance en a eu ras-la-casquette et on le comprend ! Dans Arrow, il a vécu la disparition de son fils Laurel dans le final de la saison 4. Séparé à maintes reprises de sa fille Sara, il a sombré dans l’alcoolisme et a dû affronter son pire ennemi Oliver Queen. Pourtant, il l’a vaincu mais à chaque fois celui-ci a ressuscité. Une vraie poisse !

Mr Bean (Mr Bean)

Sur des faits bien plus légers, la vie britannique de Mr Bean est peu banale. Quelques exemples : s’embêter une heure à la plage pour enfiler un pantalon car un homme vous regarde et constater finalement qu’il est aveugle… Se coincer la tête dans la dinde de Noël ou encore se retrouver nu dans le couloir d’un hôtel avec l’impossibilité de regagner sa chambre… Et l’Anglais eut tant d’autres mésaventures…

Bree Van de Kamp (Desperate Housewives)

Un vendredi 13 sept jours sur sept pour la pétillante rousse de Desperates Housewives. Durant sa jeunesse, Bree Van de Kamp a subi la mort accidentelle de sa mère le jour du réveillon de Noël. Avec ensuite l’obligation de supporter une belle-mère infecte. Mariée à Rex, elle a réalisé que celui-ci fréquentait des prostituées avant qu’il meurt d’une crise cardiaque. L’alcool, une fausse couche, un second divorce puis un procès en assises viendront s’ajouter à la liste.

Annie Wilson (90210 : Beverly Hills nouvelle génération)

Quand Annie Wilson trouve l’amour, elle sacrifie une amitié et vice-versa. Humiliée à une soirée, elle a tué accidentellement un homme au volant de son véhicule. Toute sa famille et ses amis se sont éloignés d’elle et ses parents ont divorcé. Quand elle pensait avoir retrouvé un garçon fait pour elle, Annie a découvert qu’il s’agissait non seulement d’un dealer, mais en plus du neveu de l’homme dont elle était responsable du décès.

Sansa Stark (Game of Thrones)

Au royaume des masochistes, Sansa est incontestablement la Reine. Dans Game of Thrones, où tous les personnages ont vendu chèrement leur peau, la fille de Ned a vu son père se faire décapiter sous ses yeux. Suite à la révolte du peuple, la promise du sadique Geoffrey a été sauvée in-extremis d’une bande de mâles en rut. Mais Littlefinger l’a laissée ensuite entre les mains de Ramsay Bolton qui l’a violée sans concession.

Adrien Monk (Monk)

Inspecteur de police terriblement intelligent, Adrien Monk sombre lorsque sa femme Trudy est tuée dans un attentat à la bombe. Son quotidien devient alors une incroyable morosité : craignant les nuages, le lait, les couvertures, jouer de l’harmonica, le vomi, les courants d’air ou encore tout ce qui n’est pas carré, le détective doit vivre avec plus de 300 phobies. Et quand on a un frère pire que soi, un père absent, un ennemi qui pèse 300 kilos et une assistance qui le quitte, comment ne pas penser à vouloir rejoindre sa femme tant aimée ?

Hal (Malcolm)

S’il n’est pas un père irréprochable, on plaint à la fois Hal le père de famille qu’il représente, mais aussi le salarié, le mari et le voisin. Deux fils cancres, un autre arrogant, deux autres incontrôlables, une femme Loïs hystérique et qui plus est, draguée par un voisin lourdingue avec qui elle est collègue… Rien d’étonnant à voir Hal se rêver d’une vie de fortune à Las Vegas…

Phoebe Halliwell (Charmed)

La plus jeune des sorcières Halliwell est aussi la plus malchanceuse. Phoebe n’a pas le pouvoir fun d’arrêter le temps ou déplacer des objets, non. Elle, doit se farcir des visions prémonitoires, souvent horrifiques et qui la font sursauter, interrompant même par moment un instant tendre et intime avec son compagnon. Parlons-en du compagnon, justement. Cole était en réalité un démon qui a juré la perte des sorcières. Or, Phoebe a été contrainte de tuer l’homme qu’elle aimait pour la survie des siens.

Mason Verger (Hannibal)

Quand on croise la route du docteur Lecter, en général, il est déconseillé de jouer au Loto. Pour Mason Verger, cela s’est marqué profondément dans sa chair. Si ses tendances pédophiles ont atténué l’empathie qu’on pouvait avoir envers ce milliardaire, il n’a pas été particulièrement gâté lors d’un tête-à-tête avec Hannibal. Manipulé mentalement et sous l’emprise de substances illicites, Hannibal l’a poussé à se mutiler le visage et le donner aux chiens. Puis, le docteur lui a brisé la colonne vertébrale. Totalement paralysé, Mason Verger s’est vengé en kidnappant Hannibal mais les événements se sont encore retournés contre lui : l’une de ses muses lui a plongé la tête sous l’eau et une murène s’est infiltrée dans sa bouche pour le dévorer.

Voici un petit bonus vidéo des déboires de Mason Verger, histoire de vous dire que votre vendredi 13 n’a pas été si pourri que ça.

Tuxboard