BlogActusVidéo Ryanair atterrissage d’urgence à Limoges, perdre 8000m en 5 min

Vidéo Ryanair atterrissage d’urgence à Limoges, perdre 8000m en 5 min

Le pilote d’un Boeing 737 de la compagnie Ryanair a dû effectuer une descente d’urgence avant de se poser à Limoges après un brutal problème de dépressurisation de la cabine. L’avion a fait sa descente express des 8000m d’altitude en 5 minutes, qui a provoqué quelques liaisons chez les passagers. Vidéo des témoignages des passagers du vol Ryanair à destination de Barcelone. Heureusement qu’il n’a pas eu la même fin que le vol de la Spanair à Madrid. Les compagnies low cost sont fréquemment dans les actualités en ce moment, mais pas encore de soucis pour elles de figurer dans la liste noire des compagnies aériennes.

Quelques réactions des passagers :

J’ai envoyé un texto à ma mère pour lui dire: je t’aime et on est en train de plonger a raconté Charlotte Thorthon, 22 ans, étudiante en médecine de Southampton (GB). Je l’ai rappelée une demi-heure plus tard. Elle n’arrivait pas à croire que tout allait bien.

Richard et Sarah Bailey, qui se rendaient en vacances en Espagne avec leur fils de 5 ans, Stephen, ont eu "la peur de leur vie". Quelques heures après l’incident, ils affirmaient être "heureux d’être en vie" et "sur la terre ferme".

"Ce qui était effrayant c’est que personne ne nous a expliqué ce qui se passait, on nous a juste dit qu’il y avait un problème de pressurisation de la cabine. On ne savait pas comment on allait atterrir", a témoigné Charlotte Thorthon.

"J’entendu un grand bruit d’air, les masques sont tombés, j’ai essayé de respirer dans le masque mais ça n’a pas marché, il n’y avait pas d’oxygène", a déclaré à Limoges l’explorateur polaire, Pen Hadow.

Des gens croyaient qu’ils allaient mourir, c’était terrifiant. Il y a eu une chute soudaine de la température et un courant d’air froid. On aurait dit que quelqu’un avait ouvert la porte

 

Et dans le même genre…le concurrent de Ryanair, Easyjet, dont un de ses Airbus A319 assurant la liaison Liverpool-Malaga, avec 137 passagers à bord, a atterri plus tôt que prévu vers 8h45 ce matin sur l’aéroport Nantes-Atlantique suite à trois malaises de passagers.

Publié le 26 août 2008 à 19:42, par :
La rédaction // Facebook

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches