Programme TV Calendrier des JO de RIO 2016

BlogActusÉtats-Unis : La police a tué plus de 1.000 civils en 2015

États-Unis : La police a tué plus de 1.000 civils en 2015

Voici un bilan qui laisse forcément songeur. Le nombre de bavures policières a été récemment annoncé et il dépasse les 1.000 victimes. Explications.

A man lays on the ground after he was arrested and hit with pepper spray as police enforced a 10 p.m. curfew, Saturday, May 2, 2015, in Baltimore. (AP Photo/David Goldman)

En 2015, ce sont 1.100 civils qui ont été tués par les forces de l’ordre américaines. C’est en réalité la première fois que ce type de bavures est comptabilisé sur une année entière. Ce bilan pose forcément de nombreuses questions et il devient urgent pour le gouvernement d’agir et de réformer les modes d’intervention de la police afin d’éviter les violences policières.

Les fusillades sont extrêmement courantes aux États-Unis, et de nombreux crimes ont été perpétrés sur fond de haine raciale. Exemple avec la mort de Tamir Rice, un adolescent américain âgé de 12 ans abattu par un policier fin 2014.

De nombreuses voix se sont d’ailleurs élevées lorsque le FBI a choisi de taire et d’étouffer certaines affaires s’étant soldées par d’horribles bavures policières dans lesquelles la victime était noire et le policier blanc.

violences policieres usa

Pour obtenir ces chiffres assez incroyables, des journalistes du Guardian et du Washington Post ont travaillé de concert pour recenser l’ensemble des bavures ayant eu lieu en 2015. Pour cela, ils ont pu compter sur le nombre important de vidéos (amateur ou capturée par les caméras embarquées des véhicules de police) circulant sur la toile.

Les 1.100 victimes recensées par le Guardian ont donc été tuées soit : par balle, par Taser, tabassées mortellement en garde à vue ou renversées par un fourgon de police.

Le Washington Post quant à lui s’est uniquement concentré sur les victimes tuées par balle et son bilan pour l’année 2015 est 979 civils tués. Ces victimes sont elles même classées en 3 catégories : celles qui étaient armées et représentaient une menace direct, celles qui souffraient de troubles mentaux ou suicidaires, et enfin celles qui tentaient d’échapper à leur interpellation.

violences policiers etats unis

Le FBI a souhaité rendre publique son recensement « d’homicides justifiés » (444 personnes), c’est à dire le nombre de victimes effectivement abattues dans le cadre de la loi par les représentants des forces de l’ordre du pays.

On se souvient aussi de l’histoire de Walter Scott, cet américain abattu de 16 balles dans le dos par un policier américain ainsi que la vidéo de ce drame.

Publié le 4 janvier 2016 à 16:29, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2016 | Tuxboard : concentré de news fraîches
Advertisment ad adsense adlogger