Noël 2019 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogDossier, Insolite10 fautes d’orthographe qui agacent au plus haut point

10 fautes d’orthographe qui agacent au plus haut point

Les fautes d’orthographe sont malheureusement présentes de partout dans notre paysage. On peut en voir dans la rue, dans les livres ou dans le contenu disponible sur Internet. Des fautes qui passent rarement inaperçues et qui agacent la plupart des lecteurs. On peut trouver des fautes de différentes versions mais le résultat est souvent le même. Petit tour d’horizon des fautes d’orthographe qui peut mettre n’importe quelle personne hors d’elle.

L’orthographe n’est pas aidée avec notamment l’écriture spécifique dans les SMS. On retrouve même des exemples sur les réseaux sociaux. C’était le cas par exemple lors des derniers résultats du bac. On oublie pas non plus les belles fautes d’orthographe gravées sur le mur à l’intérieur des tags.

Faute de conjugaison

Une faute très courante qui tourne autour des erreurs liées à la conjugaison. On peut citer par exemple le célèbre « je peut ». Soit on oublie de mettre le « x » à la première ou deuxième personne du singulier soit on le rajouter à la troisième personnes alors que cette fois-ci c’est un « t ». Même chose avec le verbe mourir au présent. On peut voir des choses comme « je meurt », « tu meurt » ou « il meurs ». Pour ne plus se tromper une seule solution, il faut réviser ses verbes du 1er, 2ème et 3ème groupe.

Si vous ne voulez vraiment pas apprendre, utilisez un autre mot sinon vous pourriez bien avoir à faire à la fureur de Léo.

Faute d’accord

Les erreurs sont nombreuses quand il s’agit d’accord en genre ou en nombre. Pensez donc au masculin ou au féminin pour éviter de faire des fautes comme  » une fleur bleue » ou « elle est garée ». Le singulier ou le pluriel sont deux éléments à prendre en compte. On oublie donc les fautes comme « les quatre jouet » ou « 1 millions ».

L’oeil furax de Nicolas Cage vous regarde ! Faites preuve de concentration et regardez bien chaque mot pour faire aucune faute !

Faute d’accent

Des fautes très discrètes mais qui peuvent néanmoins gêner la lecture. Tous les accents sont concernés avec des oublis ou un accent mal employé. Les accents graves qui deviennent des accents aigus, l’oubli de l’accent tréma ou de l’accent circonflexe. On pense notamment à « hopital », « aigue » ou « règner ». Si vous oubliez un accent, en plus de faire une faute, vous changez complètement la prononciation.

Les accents mettent le panda dans tous ses états. Alors pour éviter de prendre une dose de poudre blanche dans la gueule, regardes le haut de ton clavier (ou votre Bescherelle) pour trouver les bons accents !

Les oublis de majuscule

Pourquoi devrait-on parler de la « france » ou de « françois hollande » ? Que se passe t-il si les touristes viennent voir la tour eiffel ou le musée du louvre ? Les noms propres ont le droit à des majuscules alors ne les oublions pas.

Triple H aime les majuscules !

Faute de ponctuation

Difficile de lire un texte sans ponctuation c’est très énervant également lorsque la ponctuation est utilisée de la plus mauvaise des manières comment pourriez-vous sinon lire une phrase sans ponctuation lors d’une présentation à l’oral sans paraître essoufflé la ponctuation est vitale pour la lecture et pour le confort sinon c’est le bordel

Les points, c’est comme les dents, il ne faut pas les oublier.

Faute dans le mot

Des fotes d’ortografe pures. Un mot mal orthographié qui praite soovent à sourire. Mé au delà du sourir, cé surtou insuportabl pour la persaune qui ai entrin de lir un text bouré de fotes !

 

Faute d’auxiliaire

Le choix entre les auxiliaires n’est pas trop compliqué puisqu’il suffit de sélectionner « être » ou « avoir ». Certaines fois, on peut croiser des inversions qui sont vraiment mal venues. L’emploi est également très important pour ensuite gérer les accords. On oublie donc « j’es mangé » ou bien encore « tu aies vivant ».

Faute de participe passé

Des erreurs qui concernent tous les accords des participes passés. L’utilisation de l’auxiliaire est donc très important comme on a pu le voir dessus. On peut voir par exemple « ils ont mangés » ou encore « elle a rigolée ».

Mais on a vu cette leçon la semaine dernière ! Pourquoi tu fais encore la même erreur ?

Faute de type conjugué/infinitif (« é/er »)

Cette faute est récurrente et on ne compte plus les exemples disponibles sur Internet. On tombe souvent par exemple sur « Le restaurant est fermer aujourd’hui » ou « Le restaurant va fermé dans quelques jours ». Si vous hésitez, remplacez le verbe par un verbe du premier groupe à l’infinitif. Si la lecture est agréable à l’écoute, vous pouvez mettre « er » sinon c’est « é ».

La prochaine fois qu’elle me ressort une rédaction comme ça, je vais lui faire sa fête !

Faute sur les pronoms (se/ce)

Même chose pour l’emploi du pronom « se » ou « ce ». L’un marque la possession alors que l’autre est démonstratif. On évite donc de faire des fautes comme « L’artiste montre ces dessins » ou bien encore « Ils ce sont installés ».

C’est pourtant pas compliqué ! Je ne sais plus ce que je dois faire pour vous le faire comprendre !

Des fôtes qui énairvent vrément !

Publié le 4 juin 2015 à 11:55, par :
gui // Twitter

Comme le disait Verlaine, kikoo à tous. Mon manège à moi c’est le cinéma. Les films en noir et blanc c’est mon dada car je suis daltonien. Je ne suis pas trop 3D car je n’ai plus que deux dés chez moi. J’aime bien aussi la pub. La créative et non la créatine. Le sport également, pur et sans artifices. Cut. Elle est bonne, on la garde.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches