Somptueuses dans un jardin, conseillées pour le bien-être au travail, les plantes peuvent pourtant cacher derrière leurs belles couleurs et leurs bonnes odeurs de vrais dangers. Toxiques voire même mortelles, certaines plantes que l’on retrouve aux quatre coins du monde peuvent en effet provoquer de graves séquelles si on les ingère, ou même si on s’en approche un peu trop près. Ne vous fiez pas aux apparences et évitez les risques avec ces 10 plantes les plus dangereuses du monde.

Aconitum Napellus

photo Aconitum Napellus

L’Aconitum napellus est une espèce de plantes extrêmement toxique, dont l’indigestion peut entraîner une défaillance cardiaque, mortelle pour l’homme et pour de nombreux animaux. Plus généralement, les Aconits sont pratiquement toutes toxiques, et on les retrouve dans les régions tempérées de l’hémisphère Nord.

Abrus precatorius (Pois Rouge)

photo Abrus precatorius

Cet arbuste grimpant originaire d’Indonésie contient une graine hautement toxique, utilisée autrefois pour faire des flèches empoisonnées.

Heracleum mantegazzianum

photo berce du Caucase

Plus communément appelée berce du Caucase ou berce de Mantegazzi, cette plante présente en Europe contient une sève photo-toxique dangereuse pour la peau humaine, qui peut souffrir de graves brûlures activées par la lumière après avoir été en contact avec la plante.

Hippomane mancinella (mancenillier)

photo Hippomane mancinella

Le mancenillier est un petit arbre très toxique présent dans les régions équatoriales d’Amérique. Toutes les parties de cet arbre sont empoisonnées : mordre le fruit entraîne des brûlures intenses, le simple contact cutané avec les feuilles peut provoquer des maladies sévères de la peau, il ne faut pas s’abriter sous l’arbre car l’eau qui coule des feuilles se charge d’éléments toxiques, le bois est toxique, et la fumée d’un mancenillier qui brûle peut causer l’aveuglement temporaire d’une personne.

En d’autres termes, ne pas approcher ce petit arbuste…