BlogDossier, VoyageLes 10 plus hauts sommets du monde

Les 10 plus hauts sommets du monde

Majestueux et impressionnants, ces sommets restent extrêmement dangereux à gravir. Le manque d’oxygène, les conditions climatiques changeantes et les risques naturels comme les séismes ou les avalanches font partie du quotidien des alpinistes et des sherpas qui réalisent leur ascension. Les risques sont énormes et les morts nombreuses. Ces 10 sommets font tous partie de la chaîne de montagnes la plus élevée du monde : l’Himalaya.

Nous vous avions présenté les chaînes de montagne les plus impressionnantes à travers le monde ou ces 26 endroits magnifiques, voici cette fois les 10 plus hauts sommets du monde.

10 – Annapurna – Népal (8091 mètres)

Ueli Steck summited Annapurna's south face via a new route, solo, without oxygen and in one 28 hour push.

Première ascension : le 3 juin 1950 par Maurice Herzog et Louis Lachenal.

L’Annapurna est une montagne de l’Himalaya au Népal, comprenant six sommets dont le plus haut culmine à 8 091 mètres, ce qui en fait le dixième plus haut sommet du monde. L’Annapurna se situe au Népal dans l’immense barrière de l’Annapurna Himal. Il est le dixième plus haut sommet du monde. L’Annapurna compte 11 sommets sur une seule et même arête, qui dépassent tous les 7.000 m d’altitude.

L’Annapurna est le premier sommet de plus de 8.000 mètres à avoir été gravi. Cet exploit datant de 1950 est dû à une expédition française avec à sa tête Maurice Herzog, et il est entré dans les annales de l’alpinisme car c’est en outre le seul 8.000 à avoir été gravi dès la première tentative.

annapurna 2

Sur la base des chiffres arrêtés à mars 2012, c’est à la fois le 8.000 ayant été conquis le moins de fois avec 191 ascensions réussies contre 5 656 à l’Everest, et le plus dangereux de tous avec un taux de mortalité de 32 %.

9 – Nanga Parbat – Pakistan (8126 mètres)

nanga parbat

Première ascension : le 3 juillet 1953 par Hermann Buhl.

Le Nanga Parbat est le neuvième plus haut sommet du monde avec ses 8 126 mètres, dans la chaîne de l’Himalaya. Plus haute montagne entièrement au Pakistan, il est le huit mille le plus occidental. Nanga Parbat signifie « Montagne nue ». Il est aussi appelé Diamir qui signifie « Roi des montagnes ».

Se trouvant à l’extrémité occidentale de l’Himalaya, le Nanga Parbat constitue la masse visible isolément la plus imposante de toute la Terre. La différence d’altitude avec le fond de la vallée de l’Indus, distant seulement de 25 km, atteint environ 7.000 mètres. La paroi sud (le versant du Rupal) avec ses 4 500 mètres est la plus haute paroi rocheuse du monde.

nanga parbat 2

Chez les alpinistes, le Nanga Parbat est connu comme un des 8.000 les plus difficiles à vaincre car il présente des pentes extrêmement escarpées, entrecoupées de couloirs d’avalanches et exposées aux chutes de pierres. Jusqu’à présent, le Nanga Parbat a été le lieu de 186 ascensions réussies, mais également de 61 morts. Cette montagne se montra si meurtrière qu’elle fut surnommée la « montagne tueuse ».

8 – Manaslu – Népal (8163 mètres)

manaslu

Première ascension : le 9 mai 1956 par Toshio Imanishi et Gyalzen Norbu.

Le Manaslu est une montagne située au Népal, dans la chaîne de l’Himalaya. Avec une altitude de 8 163 mètres, il constitue le huitième plus haut sommet du monde.

Le Manaslu se situe dans le centre nord du Népal, dans la région de développement Ouest et la zone de Gandaki. Il se trouve à 17 kilomètres de la frontière chinoise et en particulier de la région autonome du Tibet, à 120 kilomètres au nord-ouest de Katmandou, la capitale du pays.

manaslu 2

Les Britanniques le représentent sur les cartes au milieu du 19ème siècle puis, à la suite de l’ouverture des frontières du Népal en 1950, ce sont les premiers à évaluer les difficultés de son relief pyramidal.

Le Japon lance cinq expéditions consécutives au cours de cette décennie et, le 9 mai 1956, Toshio Imanishi et son sherpa Gyalzen Norbu parviennent à atteindre son sommet par le versant nord-est, suivis de deux de leurs équipiers deux jours plus tard.

L’Italien Reinhold Messner, au sein d’une expédition autrichienne, parvient au sommet sans oxygène artificiel et par la face sud-ouest en 1972.

7 – Dhaulagiri – Népal (8167 mètres)

Дхаулагири (8167 м)

Première ascension : le 13 mai 1960 par Kurt Diemberger, Peter Diener, Nawang Dorje, Nima Dorje, Ernst Forrer et Albin Schelbert.

Le Dhaulagiri est le septième plus haut sommet du monde, dans la chaîne de l’Himalaya. Plus haute montagne entièrement au Népal, il est localisé dans le centre est du pays. Dhaulagiri vient des mots sanscrits « Dhavali giri » signifiant « Montagne blanche ». Après sa découverte par les Européens en 1808, il fut considéré pendant 30 ans comme le plus haut sommet du monde.

Le nom de Dhaulagiri se rapporte aussi à cinq sommets satellites du point culminant (8 167 mètres), s’étageant de 7 268 mètres d’altitude pour le Dhaulagiri VI à 7 751 mètres d’altitude pour le Dhaulagiri II. Massif très isolé, le Dhaulagiri fut survolé et photographié en 1949 par le géologue Arnold Heim alors que le Népal était interdit aux Européens.

Dhaulagiri 2

En 1950 une équipe menée par Maurice Herzog effectue une reconnaissance. L’expédition française était à la recherche d’un 8.000 à gravir et le Dhaulagiri constituait son objectif initial. Mais après plusieurs semaines de repérages et d’ascensions exploratoires, les alpinistes ne trouvent pas de voie aisément praticable vers le sommet. Ils se reportent finalement sur un autre sommet, situé 34 km plus à l’est et jugé plus accessible, l’Annapurna (voir ci-dessus).

Publié le 6 août 2015 à 14:41, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches