BlogInsolite12 histoires d’amour bizarres entre un humain et un objet

12 histoires d’amour bizarres entre un humain et un objet

L’amour est sans limites, dit-on. Et cela s’applique à toutes les personnes de cette liste qui sont tombées folles amoureuses d’objets inanimés.

Cela peut paraître très étrange, mais c’est beaucoup plus fréquent que vous ne le pensez. Ce type de s’appelle l’objectophilie ou « objectum sexualité ».

Les objets sont alors identifiés comme possédant des qualités humaines, avec un genre, un nom, des sentiments et une sexualité.

Voici 12 personnes qui ont choisi de filer le parfait amour avec un objet :  

Lee Jin-gyu et son oreiller

Lee Jin-gyu, un homme originaire de Corée du Sud, s’est épris de son dakimakura – une sorte de polochon – imprimé d’une image de Fate Testarossa. Cette dernière est une magicienne très populaire de la série animée Magical Girl Lyrical Nanoha. En 2010, Lee s’est uni pour la vie à son oreiller, revêtu  pour l’occasion d’une robe de mariée lors d’une cérémonie célébrée par un prêtre local. Des amis de Lee ont raconté que Lee est tellement obsédé par sa compagne qu’il l’emporte partout où il va.

Amanda Whittaker et la statue de la Liberté

Amanda Whittaker, une Britannique, a avoué ressentir une grande attirance pour la statue de la Liberté depuis 2007. Elle l’appelle affectueusement « Libby » et a déjà rendu visite cinq fois à sa chère et tendre. Sa maison, située à Leeds en Angleterre, regorge bien entendu de nombreuses répliques du célèbre monument.

Eija Riitta et le mur de Berlin

Quand Eija Riitta, une Suédoise, a vu pour la première fois à la télévision le mur de Berlin, cela a été immédiatement le coup de foudre. Pendant des années, elle a rassemblé des photos du mur et a économisé pour pouvoir s’y rendre un jour. Lors de sa sixième visite en 1979, ils se sont mariés en présence d’un petit comité d’amis. Elle a même ajouté Berliner-Mauer à son nom de famille – qui signifie littéralement « mur de Berlin ». Et comme les histoires d’amour finissent mal en général, elle a eu le cœur brisé quand son chéri a été démoli en 1989.

Amy Wolfe et un manège

Amy Wolfe est organiste pour une église de Pennsylvanie. Depuis l’âge de 13 ans, elle s’est sentie attirée par 1001 Nachts, un manège du Knoebels Amusement Park. Alors, après quelques 3 000 tours au cours des dix dernières années, elle a décidé de franchir le pas et l’a demandé en mariage. Ils se sont mariés en 2009, pendant une cérémonie qui a sûrement dû donner le tournis. Plus tard, Amy a changé son nom de famille pour celui de Weber, le fabricant du manège. Elle dort actuellement avec la photo de son bien-aimé au chevet de son lit, et porte même en permanence des boulons ainsi que des écrous sur elle pour se sentir plus proche de lui.

Edward Smith et sa Coccinelle

Edward Smith est connu pour être un mécaphile, c’est-à-dire ayant une attirance sexuelle pour les machines. Selon ses dires, il aurait fait l’amour avec plus de 700 voitures, dont des Ford Mustang, des Ford Ranger, des Jaguar et même un hélicoptère ! Malgré ses innombrables conquêtes, il a toutefois confié avoir gardé un faible particulier pour son amour de Coccinelle appelée Vanilla, avec qui il a perdu son pucelage en 1965.

Hermione Way et son MacBook Pro

Le 31 janvier 2010, Hermione Way a épousé officieusement son MacBook Pro qu’elle appelle « Alex ». Cette jeune Britannique, blogueuse sur Techfluff.tv, a expliqué que c’était tout à fait naturel car elle se consacre à son ordinateur portable au cours de chaque minute de sa journée. La loi actuelle ne permet pas de se marier avec un ordinateur, mais Hermione Way espère qu’elle sera modifiée dans un avenir proche.

Erika Eiffel et la tour Eiffel

Vous l’avez peut-être deviné à son nom, mais l’Américaine Erika Eiffel a épousé la Tour Eiffel en 2007. Auparavant, cette ancienne militaire de l’US Air Force était en relation avec Lance, son arc, alors qu’elle faisait partie de l’équipe nationale américaine de tir à l’arc. Elle est l’une des premières personnes à avoir admis publiquement qu’elle avait une « objectum sexualité ». Elle a même fondé l’OS Internationale, une communauté mondiale rassemblant les gens attirés par les objets.

Davecat et sa poupée sexuelle

L’amour synthétique, c’est aussi fantastique. Surtout pour Davecat qui n’avait pas toujours eu des relations faciles avec les femmes. Pourtant, quand il a posé le regard sur Sidore, une poupée sexuelle, il a su instinctivement qu’elle était faite pour lui. Il l’a commandée pour 5 000 dollars à Abyss Creations – le fabricant de robot sexuel – et cela fait maintenant 13 ans qu’ils coulent des jours heureux dans la banlieue de Détroit.

Val Theroux et un chêne

Val Theroux, une retraitée originaire de Kamloops, au Canada, s’est souvent rendue en Angleterre au cours de ces dernières années. En effet, elle s’est prise de passion pour un vieux chêne établi à New Forest, dans le Hampshire. Si elle tient des ateliers de reiki pendant son séjour, elle trouve toujours le temps de venir éteindre son amoureux.

Bill Rifka et son iBook

Bill Rifka, un étudiant en psychologie, a admis être en couple avec son iBook. Il est en effet persuadé que c’est un homme et qu’ils sont tous les deux engagés dans une relation homosexuelle. Il n’est toutefois pas exclusif en amour, puisqu’il a aussi révélé qu’il lui arrivait parfois de flirter avec d’autres ordinateurs portables.

Sal9000 et le personnage d’un jeu vidéo

Un homme de Tokyo, qui se fait appeler Sal9000, a passé la bague au doigt à Nene Anegasaki – un personnage du jeu vidéo Love Plus sur Nintendo DS. Le mariage a été célébré par un vrai prêtre, et devant un public aussi bien humain que virtuel. Sal9000 est très heureux, car Nene répond selon lui à tous ses besoins : « Elle ne se fâche pas si je suis en retard. Eh bien, elle se met en colère, mais elle me pardonne rapidement. »

Liu Ye et…. sa photo

Liu Ye, un Chinois de 39 ans, a épousé une photo grandeur nature de lui-même vêtu d’une robe de mariée rouge. Les noces ont eu lieu sur la place d’un village du canton de Guangzhou, devant un parterre d’amis. Un banquet convivial s’en est ensuivi – même si les villageois étaient assez consternés. Liu Ye a nié être gay, mais il reconnaît être « un peu narcissique ». Vraiment ?

Publié le 24 juin 2019 à 8:44, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches