4 principales causes de la « fatigue des réunions zoom »

Avec la pandémie Covid 19 et les règles de distanciation sociale qui doivent impérativement être respectées, les plateformes sont devenus des moyens de communication très populaire et prisé.

Comme il faut éviter autant que possible le contact direct, la population préfère communiquer avec la famille, les amis ainsi que les collègues via le chat vidéo.

C’est ainsi que le « Zoom » s’impose et est devenu un outil incontournable, et très prisé utilisé à la place de la vidéoconférence. Des millions de réunions se déroulent chaque jour sur la plateforme.

Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que cette plateforme épuise non seulement le corps humain, mais aussi l’esprit. Mais elle n’est pas la seule, même les autres plateformes de chat le sont aussi.

Une étude scientifique sur les réunions visio

La forte croissance de l’utilisation de la vidéoconférence a poussé le professeur de communication Jeremy Bailenson, directeur fondateur du Stanford Virtual Human Interaction Lab (VHIL), a mené des études sur les conséquences psychologiques des heures passées sur ces plateformes.

Il convient de noter que l’objectif du professeur Bailenson n’est pas de dénigrer cette plateforme. Il figure même parmi les personnes qui utilisent quotidiennement la plateforme. Mais il vise plus à conscientiser les utilisateurs comme les créateurs sur les effets épuisants de cette technologie et de suggérer une meilleure manière de les utiliser.

Pourquoi les chats vidéo fatiguent les humains ?

Voici 4 raisons qui expliquent la fatigue du zoom chez les humains.

Un contact visuel trop intense

Une des principales raisons pour lesquelles une réunion sur zoom est fatigante est la taille des visages de notre interlocuteur n’est pas la même que lorsque nous parlons directement, de tête à tête. En effet, elle n’est pas du tout naturelle, elle est trop grande. Or, lorsque le visage d’une personne est trop proche ( ici à cause de sa taille), cela provoque un état d’excitation.

A cela s’ajoute le fait que dans une visioconférence, chaque participant doit se regarder, même s’il ne prend pas la parole. Alors que durant une réunion classique, il peut prendre des notes ou regarder ailleurs. Le souci, c’est que le fait de voir et d’être regardé par tout le monde est une source de stress.

Pour y remédier, il est recommandé de retirer l’option Zoom du plein écran, mais aussi de réduire la taille de la fenêtre pour que le visage apparaisse moins grand.

Voir son visage sur la plateforme est fatiguant

Sur une plateforme de visioconférence, un petit espace est dédié une sorte de miroir, qui vous montre à quoi vous ressemblez et l’image de vous que voient les autres personnes participant à la réunion. Mais il faut le reconnaître, se voir dans le miroir pendant que vous discutez avec une personne est juste « fou », comme l’a dit le professeur. Mais encore, le fait de vous voir sur un miroir vous pousse à voir vos défauts et vous faire de temps en temps des critiques, ce qui est stressant et donc très fatigant.

Des études ont d’ailleurs démontré que le fait de se voir dans un miroir a des impacts émotionnels négatifs.

Une réunion sur une visioconférence réduit notre mobilité

Lors d’une réunion classique, les personnes peuvent se déplacer de temps en temps, dans la salle. Mais dans une réunion sur visioconférence, elle doit rester là où elle se trouve, devant la caméra, car celle-ci n’a qu’un champ de vision fixe. Or, selon le professeur Bailenson, une étude a démontré que plus une personne effectue un mouvement, plus ses performances cognitives se développement.

Le professeur suggère ainsi aux utilisateurs de la plateforme de repenser à la salle dans laquelle ils vont participer à la réunion en ligne, mais aussi de l’emplacement, de trouver un endroit permettant un déplacement. Il est aussi envisageable d’installer par exemple une caméra extérieure. Et si vous ne pouvez pas vous adapter à ses mesures, il reste un moyen très simple, éteindre de temps en temps sa vidéo pour se reposer.

Une réunion en vidéoconférence demande plus de réflexion

Lors d’une réunion face à face, les paroles sont complétées par les gestes de la personne qui prend la parole. Cela aide beaucoup la tête à comprendre ce qu’elle veut dire, car nous faisons des interprétations des gestes de manière subconsciente.

Mais dans une réunion en ligne, cela n’est pas possible comme nous voyons généralement la tête de la personne. Notre tête et esprit va par conséquent travailler plus dur, en essayant de déterminer ce que l’interlocuteur communique, et cela épuise votre calorie mentale.

De plus, il est difficile de faire une interprétation lors d’une réunion en ligne. Une personne qui regarde vers un coin de son ordinateur dans une salle de réunion, n’a pas la même réaction qu’une personne qui fait le même acte mais qui est à la maison. Elle peut par exemple regarder son enfant qui vient d’entrer dans son espace dédié pour la réunion par exemple.

Afin de ne pas trop se fatiguer et dépenser les calories mentales, il est recommandé de faire une pause audio, pour vous reposer.

Les dernières publications
Tuxboard