Détails des missions de Thomas Pesquet pour son 2e voyage sur ISS

Thomas Pesquet passe actuellement à la vitesse supérieure dans la préparation de son 2e voyage sur l’ISS. Ces préparatifs durent depuis mars 2020 en vue de remplir une mission en orbite et mener une batterie d’expériences sur la station.

Thomas Pesquet dans ISS

Thomas Pesquet continue sa phase préparatoire en vue de son deuxième voyage pour la station spatiale internationale. Il le fera à bord d’un vaisseau Crew Dragon de Space X. Après l’étape de la théorie, il devra maintenant passer à la pratique et notamment une mise en condition pour mener à bien la mission Alpha.

Le départ à bord d’un vaisseau Crew Dragon de Space X

D’après une annonce de l’Agence spatiale européenne, la mission commencera plutôt que prévu. Sur son compte Twitter, l’astronaute français que le décollage est prévue pour le 20 avril, mais comme il le précise, elle n’est pas définitive et peut être modifiée encore une fois. Pour cet aller-retour, Thomas Pesquet fera le voyage à bord de la capsule Crew Dragon de SpaceX, au côté de Megan McArthur et de Shane Kimbrough ainsi que d’Akihiko Hoshide. D’après les prévisions, le décollage s’effectuera en Floride, au Cap Canaveral.

Quelles seront les expériences menées par Thomas Pesquet ?

Cette mission baptisée « Alpha » consistera à mener des tests pour un entraînement à la vie sous l’apesanteur. Les astronautes appelés pour ce voyage devront passer divers tests.

L’objectif principal de ce voyage vers l’ISS consiste à évaluer et à étudier, toujours en profondeur, les effets de l’apesanteur sur le corps, car cette condition de vie n’est pas sans conséquence.

Cette expérience portera le nom de Proxima 2 et servira ainsi la recherche pour le compte de plusieurs partenaires de la station spatiale internationale.

Thomas Pesquet en phase de test chez Space X

Parmi eux figurent le Cadmos ou Centre d’Aide au Développement des Activités en Micropesanteur et des Opérations Spatiales, faisant partie du Cnes de Toulouse.

Le Centre National de l’étude spatiale a commandé en outre une douzaine d’expériences. La mission Alpha permettra aussi de poursuivre les expériences Proxima entamées lors du premier voyage de Thomas Pesquet, en plus des nouveautés introduites par le Cnes.

Dans un communiqué, le centre de Toulouse souligne l’expérimentation d’une pince acoustique qui servira à capturer les particules à distance. La mission vise aussi à étudier certains aspects des sciences de la vie.

Le Cnes parle en outre du vieillissement cérébral. Le centre souligne également des expériences en vue de développer des technologies futures pour la mesure des radiations ou encore pour la nutrition.

Pour l’heure, les informations complètes sur ce 2e voyage n’ont pas été encore été divulguées.

Les dernières publications
Tuxboard