5 conseils pour arrêter de râler (et ne plus emmerder votre entourage)

Râler fait partie de notre quotidien, c’est devenu une seconde nature. Les Anglais constate que pour bien converser avec un Français, il faut savoir se plaindre il s’agit tout de même d’un art… à la française.

Que ce soit pour un réveil qui n’a pas sonné, des bouchons dans la circulation ou encore un collègue de travail qui fait de l’excès de zèle, tout est un prétexte pour râler. Pourtant, il ne tient qu’à nous de nous sortir de cette mauvaise habitude. Et si on arrêtait de râler et décidait de voir les choses de manière différente ? Nous vous donnons 5 conseils pour y arriver et arrêter de râler.

L’art de râler à la française

Identifiez la source de votre frustration

La source de votre frustration, de votre mal être, de votre insatisfaction peut être multiple, c’est à vous de la découvrir et de l’identifier. Généralement, c’est le stress créé par une situation que l’on ne peut pas gérer qui nous pousse à râler; c’est un singulier moyen de décharger notre stress.  Ne plus râler serait nettement plus facile si vous parvenez à en cerner les causes.

Apprenez à mieux communiquer

On râle de façon chronique, c’est notre manière d’agir. Mais cela peut changer en communiquant mieux. Si vous êtes face à un problème que vous avez du mal à résoudre, ne râlez pas, demandez plutôt de l’aide, c’est mieux. Sachez exprimer vos besoins de la manière la plus simple qui soit, sans ronchonner, sans râler, vous verrez, vous serez mieux compris.

Positivez

Il faut cesser de manifester de l’insatisfaction. A la place, apprenez à positiver, à voir le bon côté des choses et ne pas vous attarder sur les choses négatives. Vous ne pouvez pas toujours maitriser tous les aspects d’une situation donnée ; alors au lieu de vous focaliser sur ce que vous ne pouvez pas gérer, concentrez plutôt votre énergie sur le positif que pourrez en tirer. La positivité est contagieuse, tout comme la négativité. A vous de communiquer les bonnes ondes à votre entourage.

Soyez moins dans la critique

« Le râleur relève d’abord ce qui ne va pas », c’est l’attitude typique d’un râleur. Et il relève surtout ce qui ne va pas chez les autres. La critique est souvent axée sur les autres et rarement sur soi.

Au lieu d’être dans la critique, essayez de faire preuve d’empathie envers l’autre ; mettez-vous à sa place et vous saurez agir de la meilleure manière. Par ce changement de comportement, vous avez le contrôle de la situation et ne vous laissez pas submerger. Si vous aviez l’habitude de râler et de vous plaindre, maintenant vous êtes au dessus de tout ça.

Prenez-vous en main

Une fois la source de votre frustration identifiée, vous avez maintenant la capacité de changer les choses. Vous pouvez arrêter de vous plaindre et vous prendre en main. Faites la paix avec vous-même, autorisez-vous à faire des erreurs, acceptez les situations que vous ne pouvez pas changer et vivez pour vous-même.

Voilà, ces quelques conseils vous aideront, nous l’espérons, à franchir le pas et à arrêter de vous plaindre. Le changement n’est jamais facile mais il faut oser pour avancer.

Les dernières publications
Tuxboard