BlogInsoliteDrôles ou flippants, voici 7 syndromes psychiatriques étonnants

Drôles ou flippants, voici 7 syndromes psychiatriques étonnants

1 – Le syndrome de Capgras ou « Délire d’illusion des sosies »

Ce syndrome est un trouble psychiatrique dans lequel le patient est persuadé que ses proches ont été remplacés par des sosies. Ce dernier n’hésite pas à comparer les couleurs de cheveux ou des yeux pour essayer de convaincre ceux qui écoutent ses délires. Les personnes atteintes du syndrome de Capgras pensent qu’elles sont entourées d’imposteurs.
syndrome capgras

2 – Le syndrome de Cotard ou « syndrome du cadavre ambulant »

Après une longue période d’hypocondrie, le malade pense qu’il est mort et que ses organes se putréfient. Souvent en grande dépression, il ne consulte aucun spécialiste puisqu’il est persuadé de ne plus exister.
syndrome cotard

3 – Le syndrome de Todd ou « syndrome d’Alice au pays des merveilles »

Ce trouble neurologique modifie la perception de l’espace et de ses propres membres. Les objets semblent alors plus gros ou plus petits que dans la réalité, les bras s’allongent, etc. Des sons peuvent également être perçus.
syndrome todd

4 – Le syndrome de Diogène

Les personnes atteintes du syndrome de Diogène négligent leur hygiène et accumulent des déchets au sein de leur propre foyer. Elles vivent généralement dans un isolement social important. Pas sûr que le philosophe Diogène de Sinope apprécie la référence !syndrome diogene

5 – Le syndrome de

Le syndrome de engendre des palpitations cardiaques importantes chez certains touristes ayant idéalisé la capitale française. Les Japonais sont les plus touchés par ce syndrome : ils pensent trouver des calèches, des Français avec une baguette sous le bras et des accordéons à tous les coins de rue : ils ont finalement droit à des crottes de chiens sous les chaussures, des bousculades dans le métro et des gens qui se mouchent sans pudeur sous leur nez !
syndrome paris

6 – Le syndrome de Stendhal ou « syndrome de Florence »

Ce syndrome, décrit par l’écrivain après une visite à Florence, entraîne des palpitations, une accélération du rythme cardiaque et même la suffocation ou l’hallucination. La cause ? Trop de sensations face à des œuvres d’art ! Que d’émotions, que d’émotions !

syndrome de florence

7 – Le syndrome de Jérusalem

Proche du syndrome de Stendhal, le syndrome de Jérusalem entraîne une furieuse envie de prier, de se purifier de corps et de se couper les ongles. Stress et anxiété viennent alors gâcher la visite de la Ville Sainte, berceau des trois religions monothéistes. Les symptômes disparaissent lorsque le malade s’éloigne de la cité.

syndrome jerusalem

Envie d’aller plus loin ? Découvrez comment cet homme a décidé de tout plaquer pour devenir une chèvre !

Publié le 29 septembre 2015 à 9:48, par :
Monogatari // Twitter

"Si tu veux être heureux, sois-le !"

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches