Cet homme a décidé de tout plaquer pour devenir… une chèvre !

Fatigué de vivre dans une société qu’il a du mal à comprendre, Thomas Thwaites a décidé de passer quelques jours au milieu d’un troupeau de chèvres. Il a effectué une préparation très sérieuse pour cela. La vie d’homme-chèvre n’est cependant pas un long fleuve tranquille.

homme chevre 2

Il y a plusieurs manières de s’évader quand le quotidien nous pèse trop. Les voyages, la musique, le cinéma ou les jeux-vidéo font partie des moyens les plus simples pour y parvenir. Thomas Thwaites préfère cependant les manières un peu plus radicales. On connaissait les chèvres qui poussent des cris d’humains, voici cette fois l’homme qui se prend pour une chèvre.

Cette scène surréaliste se passe quelque part dans les Alpes Suisses, le jeune homme a réussi à convaincre un éleveur de chèvres de le laisser passer trois jours au milieu de son troupeau. Thomas a longuement planifié cet étrange voyage, il a étudié avec une grande précision le comportement des animaux et a même construit des prothèses dotées de sabots lui permettant d’adopter leur démarche. Cependant on ne sait pas s’il est capable d’imiter ces chèvres qui se tiennent en équilibre sur une tôle en acier.

GoatMan How I Took a Holiday from Being Human By Thomas Thwaites Photography by ©Tim Bowditch Publishers Abrams & Chronicle Books

Selon le principal intéressé cela lui permettrait de s’accorder une retraite salvatrice loin d’une société bouillonnante peuplée de personnes égoïstes.

Il a déclaré :

« Mon objectif était de m’éloigner quelques jours des inquiétudes et des douleurs de ma vie quotidienne. Ne plus regretter mon passé tout en m’inquiétant pour mon avenir. »

« J’ai réussi à suivre le troupeau sur près d’un kilomètre alors qu’il se déplaçait à flanc de montagne. Je suis ensuite tombé et il est parti. »

« J’ai passé le reste de la journée à tenter de le rattraper et je l’ai finalement fait. En fait les chèvres s’étaient arrêtées près d’une zone herbeuse. »

« Le plus terrifiant était de redescendre, la pente était très raide et je suis tombé plusieurs fois. Je ne pouvais pas utiliser mes mains pour me rattraper quand je tombais, et j’ai heurté plusieurs rochers. »

Thomas Thwaites n’avait pas fait les choses à moitié, puisqu’il avait consulté un psychologue comportementaliste et un neurologue afin de développer certaines parties de son cerveau pour qu’il puisse « penser comme une chèvre ». Il avait également travaillé avec plusieurs zoologues qui l’aidaient à imiter et comprendre les mouvements et les réactions des animaux.

homme chevre 3

On se demande tout de même si cela n’est pas un énorme canular…

Si cet article a éveillé en vous des envies étranges et que vous souhaitez laisser parler « la chèvre qui est en vous » on vous conseille d’essayer Goat Simulator sur PC et consoles avant de vous lancer. Ce jeu complétement barré vous propose de prendre le contrôle d’une chèvre dans un monde ouvert où physique et gravité évoluent sans cesse. Le but principal du soft étant de tout détruire sur votre passage.

Les dernières publications
Tuxboard