Place au thriller pour ce premier trimestre de l’année avec  9 doigts, un film de Francois-Jacques Ossang. Il s’agit d’une réalisation franco-portugaise, un long-métrage dont une grande partie est sortie tout droit de l’imagination du réalisateur. On y retrouve de nombreux acteurs connus dont  Paul Hamy, Damien Bonnard, Pascal Greggory dans les rôles principaux.  

Synopsis

9 doigts commence comme un simple film noir. Magloire est dans une gare en pleine nuit, il est en fuite et n’a rien emporté avec lui. Aucun bagage pour lui rappeler son passé, aucun projet pour présager un quelconque avenir. Il tombe ensuite sur un paquet d’argent, comme tombé du ciel, mais ses ennuis vont commencer avec cette trouvaille. Une bande de malfrats est à ses trousses, rattrapé par ces derniers, il devient leur otage et par la suite leur complice.

On les appelle la bande de Kurtz. Ils ont entrepris un braquage, mais ce fut le fiasco total. Ils embarquent alors à bord d’un cargo, mais le tonnage de ce dernier est assez suspect. Rien ne se passe comme ils l’ont prévu et la folie gagne à bord du cargo. Il s’avère alors que les hommes du Kurtz ne sont que des marionnettes d’un plan qui a été mis au point et conduit par le mystérieux 9 doigts.

Un thriller pas comme les autres, c’est le moins qu’on puisse dire. Vous découvrirez au cœur du film un endroit toujours en dérive, en déplacement constant qui s’appelle Nowhereland. Une lubie du réalisateur qui avoue qu’il a toujours eu cette idée d’un monde non répertorié, sans réellement savoir comment le présenter. Aujourd’hui c’est chose faite. Ce dernier définit également son film comme une science-fiction à l’envers. Si dans la plupart de ces films, le vide sidéral prend une place importante, dans son film, ses personnages sont dans un vaisseau spatial qui aurait été remis à flot.

Date de sortie au cinéma : 21 mars 2018