Peut-on acheter des comptes Netflix sur le marché noir ? et où ?

Si le partage de comptes Netflix a toujours été toléré, plus même, encouragé par le géant auparavant car cela contribuait à son succès, ce ne sera plus le cas dans un futur très proche. En effet, même si cela reste encore ambigüe, Netflix projetterait de réduire, voire d’interdire le partage de comptes entre plusieurs utilisateurs.

Ainsi, un test repéré par le site GammaWire forcerait les utilisateurs à s’authentifier pour pouvoir continuer à utiliser le service. Ces mesures seraient prises pour faire cesser le piratage des comptes et mettre fin au large marché noir de ventes d’accès. Mais d’ailleurs, où trouver des comptes Netflix sur le marché noir ? Comment ils procèdent pour pirater les comptes ? Quelles sont les mesures adoptées par Netflix pour parer à ces problèmes ? Autant de questions auxquelles nous essaierons d’apporter quelques éléments de réponse.

Trouver des comptes Netflix sur le marché noir

La vente illégale de comptes Netflix est assez courante, et il existe même des sites qui hébergent ce genre de marché noir. Il suffit d’aller sur le Dark Web autrement appelé web caché ou web clandestin (et il porte bien son nom !), la plupart des activités qui y sont proposées embrassent l’illégalité.

Mais parfois, il n’est même pas besoin d’aller sur le web clandestin pour trouver des comptes d’abonnement à vendre, certains vendeurs n’hésitent pas à proposer les comptes sur les réseaux sociaux ou encore sur les sites de vente en ligne. Il faut croire que c’est devenu tellement banal que certains des vendeurs n’ont peut-être tout simplement pas conscience qu’il s’agit là d’un acte répréhensible aux yeux de la loi.

Concernant les comptes Netflix, il ne s’agit pas de comptes ciblés dans quelques pays définis, tous les pays sont concernés, tant que Netflix y est disponible. Les arnaqueurs tentent de vendre de faux identifiants ou des identifiants périmés (c’est le propre du marché noir).

Ces comptes sont proposés à des prix très attractifs, bien en deçà de leur coût réel. L’abonnement à ces comptes est vendu à quelques euros seulement s’il faut compter à peu près deux dizaines d’euros pour un abonnement mensuel normal. C’est avec ce coût moindre que les vendeurs appâtent les potentiels acheteurs tellement la tentation de profiter des services sans avoir à dépenser beaucoup est grande.

Le piratage des comptes

Les comptes Netflix piratés qui atterrissent sur le Dark Web peuvent avoir de nombreuses origines, mais généralement, ils proviennent de deux sources : les phishings pour récupérer les identifiants et les accès obtenus suite aux fuites de données.

Le phishing est une des méthodes les plus utilisées par les pirates pour récupérer les identifiants. Ils se font passer pour le service client du service streaming pour récupérer les identifiants reliés aux comptes. Pour ce faire, ils se servent de plusieurs scénarios dont les plus courants sont les suivants :

  • Le faux message d’avertissement vous avisant que votre compte vous sera volé si vous ne vous connectez pas rapidement à votre compte. Si vous suivez leur consigne et vous connectez à votre compte à ce moment, vos identifiants parviendront directs entre les mains des pirates.
  • Le faux message qui vous prévient de la résiliation imminente de votre compte suite à un problème technique et qui vous propose de suivre tel lien pour réparer l’erreur.
  • Il y a également le faux message qui vous informe d’une offre exceptionnelle sur le prix de l’abonnement.

Les messages sont ensuite envoyés massivement à diverses adresses e-mail, au hasard, sans distinction entre les destinataires ayant des comptes Netflix et les autres, l’essentiel étant de récupérer un maximum d’identifiant email et mot de passe. Et il ne reste plus qu’à attendre le résultat.

La fuite des données est aussi une source intarissable d’accès aux comptes. La fuite intervient suite au passage des hackers à travers le système de sécurité des entreprises pour dérober les bases de données. Ces fichiers sont ensuite revendus à ceux à qui ces informations intéressent, parmi lesquels les dénicheurs des duos d’identifiant adresse email et mot de passe.

À partir de ces données est créé le « combo list » et c’est cette liste qui sera mise en vente, pas nécessairement sur le Dark web mais également sur les réseaux sociaux, les plateformes de chat vocal ou les sites de vente en ligne comme eBay.

Les mesures adoptées par Netflix pour limiter les dégâts

Confronté au problème croissant du piratage des comptes, Netflix a mis en place des mesures afin de sécuriser les comptes, limiter leur partage abusif et prévenir l’utilisation frauduleuse de quelques comptes.

Ainsi, en cas de doute sur l’identité de l’utilisateur du compte, Netflix demande une deuxième authentification pour confirmer que la personne qui utilise l’abonnement du compte est bel et bien le titulaire. Si l’utilisateur n’est pas le propriétaire, il reçoit le message suivant : « Si vous ne vivez pas avec le propriétaire du compte, vous devez posséder votre propre compte ».

Le partage de compte dans certains cas seulement, reste tout de même autorisé car l’usage de Netflix est « personnel, à but non commercial. Un compte peut être partagé avec les membres d’un même foyer. »Le propriétaire peut ainsi communiquer les codes d’identification à ses proches. En fait, c’est l’unique cas de figure où le partage de compte est autorisé. Encore faut-il que le propriétaire et l’utilisateur habitent dans le même réseau Wifi.

Si un inconnu se trouvant hors du réseau Wifi du propriétaire essaie de se connecter à Netflix avec les identifiants de ce dernier, le propriétaire sera immédiatement avisé par l’apparition d’une fenêtre d’avertissement sur son écran. Un porte-parole de Netflix d’ajouter pour éclaircir sur cette mesure prise « le test est fait pour être sûr que les personnes qui utilisent des comptes Netflix sont utilisés à le faire ».

Selon certains analystes, Netflix perdrait jusqu’à 9 milliards de dollars à cause de ce partage de comptes et c’est juste énorme. Cela justifierait sûrement ce changement apporté autour du partage de comptes d’abonnement.

Les dernières publications
Tuxboard