L’alcool mauvais du à une mutation génétique ?

Plusieurs chercheurs finlandais estiment que l’alcool mauvais serait en fait du à une mutation génétique. Excellente nouvelle pour toutes les personnes incapables de se contrôler après quelques verres. Pour faire simple, voici l’excuse parfaite pour ceux qui font des trucs ridicules ou qui perdent leur sang-froid lorsqu’ils sont alcoolisés.

classement drogue la plus dangereuse monde alcool 3

Selon cette étude finlandaise, il ne faut pas blâmer les personnes qui ont l’alcool mauvais, mais bien leurs gènes. Les chercheurs ont interrogé 156 personnes à propos de leur personnalité et de leur rapport à l’alcool. Ceux-ci ont constaté que les personnes ayant développé la mutation génétique « HTR2B Q20 » étaient plus susceptibles d’adopter des comportements agressifs, d’agir bêtement et de provoquer des bagarres lorsqu’ils étaient sous l’emprise de l’alcool.

Ces mêmes chercheurs estiment que les personnes porteuses de la mutation génétique HTR2B Q20 disposeraient de moins de récepteurs cérébraux jouant un rôle important dans le contrôle de leurs émotions. Le docteur Roope Tikkanen, reponsable de cette étude, souligne que la mutation génétique nommée HTR2B Q20 affecte environ 2% de la population et touche surtout des personnes vivant dans les pays nordiques.

alcool mauvais mutation genetique

Image : une magnifique illustration de propagande selon laquelle le vin c’est bien, et la vodka ça l’est pas

Selon les chercheurs, une autre mutation génétique pourrait aussi être responsable de comportements irresponsables. Pour l’heure celle-ci n’a pas été découverte. Si vous êtes considéré comme une personnes ayant l’alcool mauvais et que vous ne vivez pas en Finlande, il vous reste donc cette excuse pour justifier vos actes débiles et insensés.

Découvrez aussi ce match de catch improvisé entre personnes fortement alcoolisées ainsi que l’étude selon laquelle James Bond est un alcoolique fini.

Les dernières publications
Tuxboard