La santé des Français d’après les chiffres (espérance de vie, cause de mortalité, pénibilité…)

Les Français sont globalement en bonne santé, d’après le récent rapport publié par Santé Publique France. La France se démarque ainsi des autres pays au niveau de richesse similaire, avec une espérance de vie de 85 ans pour les femmes et de 78, 9 ans pour les hommes.

On observe toutefois une forte disparité de l’espérance de vie dans les régions. En effet, selon le rapport : « L’espérance de vie est en moyenne plus élevée dans la moitié sud de la France métropolitaine, en Île-de-France et, pour l’outre-mer, en Martinique. Elle est en moyenne plus basse dans les Hauts-de-France et, pour l’outre-mer, à Mayotte et en Guyane ». 

Ainsi, les écarts entre les régions en métropole peuvent aller de deux ans pour les femmes, et de quatre ans pour les hommes. Entre les départements et les régions d’outre-mer, les écarts sont de six ans pour les femmes et de trois ans pour les hommes.

Le rapport souligne également que certaines morts sont évitables. Il y a eu, en 2013, 567 000 décès en France métropolitaine et outre-mer, dont 27, 6 % ont été causés par des cancers, et 25, 1 % par des maladies cardio-vasculaires.

Les maladies respiratoires viennent en troisième position des causes de décès, avec 6,6 %, suivies enfin par les morts violents comme les suicides ou les accidents, avec 6, 5 %. Sur ces chiffres recensés, 106 400 décès, soient 18, 8 %, sont survenus avant l’âge de 65 ans, dont un tiers, soient 32 000 auraient pu être évités.

L’hygiène de vie est notamment mise en cause, avec le tabagisme, la consommation d’alcool ainsi que l’obésité. En effet, la moitié des Français adultes est en surpoids, et un sur six souffre d’obésité. Enfin, la conduite routière dangereuse est aussi montrée du doigt, ainsi que les suicides.

Les hommes sont les plus touchés par ces décès prématurés, avec un taux trois fois supérieur à celui des femmes (24 200 contre 7 700 ).

Tuxboard