BlogActusUne carte d’Europe de la prostitution légale et les amendes dans les pays où c’est interdit

Une carte d’Europe de la prostitution légale et les amendes dans les pays où c’est interdit

Si  dans plusieurs pays, la prostitution est légale, dans d’autres, elle est perçue comme étant un crime. Cette carte révèle les endroits de l’Europe qui reconnaissent et condamnent la prostitution.

 

Le cartographe Jakub Marian a conçu une carte assez particulière. Il s’agit d’une carte de l’Europe indiquant les lieux où la prostitution est légale et où elle est punie par la loi. Toutes les punitions appliquées sont mentionnées sur cette carte. Quant à la sanction, elle peut concerner la prostituée elle-même mais également ses clients.

Une carte fournissant des informations précises

D’après cette carte, les pays qui blâment les prostituées sont : les États Slaves du sud ainsi que ceux de l’Europe de l’Est.

Par contre, dans plusieurs États comme le Royaume-Uni, à l’exception de l’Irlande du Nord, en Espagne ainsi qu’en Italie, se prostituer est tout à fait légal, mais n’est régi par aucune réglementation. Par contre, la maison close est considérée comme un crime.

En Allemagne, Hongrie, Lettonie, Autriche, Pays-Bas, Suisse et Grèce, c’est un travail qui est à la fois légal et réglementé. Mais cette réglementation de l’activité en Grèce et en Turquie a favorisé le travail illégal chez les prostituées d’après ce cartographe. Vous pouvez également consulter la carte de la prostitution légale dans le monde.

Les zones marquées en vert,  elles correspondent aux endroits où les prostituées pourront s’inscrire en tant que travailleurs indépendants ou employés selon leur choix. Dans ces lieux, la maison close est considérée comme une véritable entreprise.

Des sanctions variant selon le pays

En Norvège, les clients faisant appel à des prostitués payeront une amende dont la valeur maximale peut atteindre les 2700 euros avec six mois d’emprisonnement. Il en est de 1500 euros pour les français.

Pour la Suède, la valeur de l’amende sera fonction du revenu du client, avec une possibilité d’emprisonnement de six mois environ. Cette loi a été appliquée dans le pays depuis 1999 et depuis l’année dernière en France.

Publié le 25 octobre 2017 à 10:00, par :
Ambre Leclerc

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches