BlogActus, InsoliteClassement des Fake News Awards de l’année selon Donald Trump

Classement des Fake News Awards de l’année selon Donald Trump

2017 a été une année très secouée par le déferlement médiatique autour d’actualités assez chaudes, ou non. Mais une étude aurait montré que 90 % de ces nouvelles diffusées auraient été fausses, surtout celles concernant le président Trump. Voici le classement des fausses informations pour l’année 2017 :

La première place est dédiée à New York Times, via Paul Krugman qui a osé affirmer que le jour de sa victoire historique et écrasante du président Trump l’économie ne se relèverait jamais

En seconde place, nous trouvons ABC News qui avait alors annoncé la rétrogradation de Brian Ross et a envoyé les marchés vers une descente fatale à cause d’un faux rapport.

CNN s’empare de la 3e place pour avoir rapporté que le candidat et son fils Donald J. Trump Jr. Avaient accès à des documents piratés de WikiLeaks

Time pour sa part, avec sa 4e place, a affirmé que le président Trump a enlevé un buste de Martin Luther King, Jr. du bureau ovale

Le Washington Post se place en 5e place pour avoir rapporté que le rassemblement massif initié par le Président à Pensacola, en Floride, n’avait attiré personne. Un reporter malhonnête a montré une image d’une arène vide plusieurs heures avant que la foule ne commence à affluer.

CNN revient et va revenir plusieurs fois dans ce hit, et se place de nouveau à la 6e place pour avoir diffusé une vidéo qui fait apparaître le président Trump donnant trop à manger aux poissons lors d’une visite avec le premier ministre japonais. Le premier ministre japonais est celui qui a commencé.

Encore CNN à la 7e place, avec un news qui avait annoncé la rencontre d’Anthony Scaramucci avec un Russe, mais qui s’est ensuite rétracté à cause d’une « rupture importante du processus »

La 8e place revient à Newsweek qui a affirmé que la première dame polonaise Agata Kornhauser-Duda n’a pas serré la main du président Trump.

CNN est de nouveau à la 9e place en annonçant que l’ancien directeur du FBI, James Comey, contesterait l’affirmation du président Trump selon laquelle il aurait été informé qu’il n’était pas sous enquête.

En 10e place, le New York Time a osé dire, et cela, en première page de son journal, que l’administration Trump avait caché un rapport sur le climat

La dernière place, mais qui n’est pas des moindres est le complot russe qui avait été annoncé comme étant un vaste canular. Il n’y aurait jamais eu de complicité !

Alors que les médias s’engageaient dans un vaste programme de diffusion de fausses informations pour la plupart du temps, le président a continué son bout de chemin et a obtenu des résultats :

President reacts before speaking at a rally at the Phoenix Convention Center, Tuesday, Aug. 22, 2017, in Phoenix. (AP Photo/Alex Brandon)

L’économie a créé près de 2 millions d’emplois et a permis de gagner plus de 8 milliards de dollars en richesse depuis l’investiture du président.

Les Afro-Américains et les Hispaniques connaissent le taux de chômage le plus bas de l’histoire.

Le président a signé des réductions d’impôts historiques et octroyé des aides pour les travailleurs américains qui n’ont pas été revus depuis le président Reagan.

Le plan du président Trump visant à réduire la réglementation a dépassé le mandat de «2 pour 1», en publiant 22 mesures de déréglementation pour chaque nouvelle mesure réglementaire.

Le président a déclenché un boom énergétique américain en mettant fin à la réglementation de l’ère Obama, en approuvant le pipeline Keystone, en mettant aux enchères des millions de nouvelles acres pour l’exploration énergétique et en ouvrant l’ANWR.

L’EI est en retrait, ayant été écrasé en Irak et en Syrie.

Le Président Trump a donné suite à sa promesse de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël et a demandé au Département d’État de commencer à réinstaller l’ambassade.

Avec l’encouragement du président Trump, de plus en plus de pays membres paient leur juste part pour la défense commune dans l’alliance de l’OTAN.

La signature de la Loi sur la responsabilisation des vétérans et de la protection des dénonciateurs pour permettre aux hauts fonctionnaires de la VA de congédier les employés défaillants et d’établir des mesures de protection pour protéger les dénonciateurs a été faite.

Le président Trump a tenu sa promesse et a nommé le juge associé Neil Gorsuch à la Cour suprême des États-Unis.

 

Via

Publié le 18 janvier 2018 à 14:49, par :
malala

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches