BlogInsoliteTwitter : Détourné, le compte du ministère de la Culture publie des insultes et fait le buzz

Twitter : Détourné, le compte du ministère de la Culture publie des insultes et fait le buzz

Dans la nuit de lundi à mardi, un internaute se présentant comme le fils de 13 ans de la du Ministère de la Culture a usurpé son identité. Au programme sur le compte de celui-ci, insultes et réponses à des commentaires sur des sujets variés.

La nuit a été folle ! Entre 1h et 5h ce matin, de drôles de messages ont été publiés sur le compte du Ministère de la Culture. Et pour cause, celui-ci a été détourné par un internaute. Entre réponses à des commentaires sur des sujets tels que les jeux vidéo ou encore le football et insultes dans la même veine que le hacker, qui s’amusait à afficher des gros mots sur des panneaux de parking, il y en avait pour tous les goûts.

Détourné, le compte Twitter du ministère de la Culture publie des insultes

Après avoir agité la toile une partie de la nuit, le plaisantin a veillé à effacer toutes traces de son passage sur le compte Twitter du Ministère de la Culture, suivi par environ 230 000 internautes. Et pour ce qui aurait rater ça, voici quelques captures faites par les twittos :

Sur le compte du Ministère, le jeune homme a expliqué aux internautes comment il a pu y avoir accès sans le pirater, contrairement à celui de Sony Music, en décembre dernier. « En gros, ma mère est la vraie cm et je m’ennuie mdrrr », a publié le jeune homme, qui se serait connecté sur l’ordinateur de sa mère. Il a ensuite donné son compte Twitter personnel, à savoir @ViViTiX, qui a été supprimé depuis son acte irresponsable mais qui a attisé la curiosité de nombreux internautes.

Le hashtag #MinistereChomage fait même partie des tendances sur le réseau social, pour le plus grand plaisir de notre d’un soir. On y retrouve des messages assez amusants de twittos, inspirés par la situation :

Ce matin, le ministère a repris le contrôle de son compte et a publié un message d’excuses suivi, quelques heures plus tard, d’un communiqué de presse.

Au final, il semble qu’il y ait eu plus de peur que de mal.

Publié le 18 juillet 2017 à 10:18, par :
Elodie Hoarau


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches