BlogFun, LifestyleLe covoiturage n’est pas une pratique si écolo qu’on a voulu vous le faire croire

Le covoiturage n’est pas une pratique si écolo qu’on a voulu vous le faire croire

covoiturage france

Vous pensiez œuvrer pour la nature mais vous vous trompiez. Dans le cas du longue distance, les bienfaits écologiques sont biens moins importants.  Dans le cas du prêt de biens, on peut même arriver à des impacts négatifs.

Les nouvelles pratiques à la mode que sont le et la location entre particuliers ont été analysées. Plébiscitées par le public parce qu’elles sont économiques, elles s’avèrent moins écologiques que prévu.

Le covoiturage longue distance, par exemple, n’a une réduction d’impact que de 12 %. Isabelle Vincent, chef du service économie de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, s’explique.

Il pousse parfois les français à prendre la voiture. En l’absence de ce type d’offre, 12 % n’auraient pas voyagé et 63 % auraient pris un train qui a un impact environnemental bien plus intéressant.

Toujours sur ce même principe, les locations d’appartements entre particuliers encouragent à partir en vacances. De ce fait, elles encouragent des destinations plus éloignées et ne sont donc pas bonnes pour l’environnement.

Le covoiturage domicile travail : des résultats encourageants

covoiturage

Pour l’instant, les voitures sont trop rarement partagées. Les français sont 2.5 en moyenne par voiture. S’ils étaient trois ou quatre, les résultats seraient bien meilleurs. Pourtant, cette technique est une bonne alternative au taxi.

Un autre facteur déterminant pour l’environnement est le réemploi d’objets. Au cœur des pratiques collaboratives, il ouvre des perspectives intéressantes sur le plan environnemental.

Publié le 9 mars 2017 à 17:06, par :
Bélinda Cunat-Maudieu

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches