Création du circuit de Djeddah au bord de l’eau en 7 mois pour le Grand Prix F1 d’Arabie Saoudite

Le projet de circuit en front de mer de Jeddah (Djeddah), prévu pour avril 2019, est la première étape du calendrier de huit épreuves de Formule 1 organisé par le prince Khaled bin Alwaleed en Arabie saoudite. Le projet global prévoit la construction d’une piste de 5,55 km avec 15 virages et une capacité de 120 000 spectateurs. Le site comprendra 31 garages pour les voitures et des installations pour les médias, ainsi que trois tribunes pouvant accueillir 28 000 personnes au total.

Alan Donnelly, le directeur technique du projet, a déclaré qu’une construction aussi rapide en seulement 7 mois est une première mondiale. Il convient également de noter que toutes les structures permanentes de l’installation sont désormais prêtes. La zone d’exposition et les bâtiments principaux de la piste seront bientôt construits par l’entreprise locale Al Bukhair.

La configuration de la piste est un tracé de 4,5 km, qui comprend 18 virages et 14 sera la ligne droite des stands. Il y a trois virages à vitesse lente, et un quartier avec un complexe de plaquage très lent, un autre changement de vitesse sera également réalisé par un plongeon dans le premier virage en face de l’hôtel Al-Tawar.

Ou est située Jeddah (Djeddah)

Jeddah est une ville imposante située sur la mer Rouge. C’est la porte d’entrée de La Mecque et de Médine, qui abritent à leur tour les deux lieux musulmans les plus sacrés, Al Haramain Al Sharifain (Les deux mosquées sacrées). Jeddah est à 65 km de La Mecque et à 453 km de la Cité de la Paix [[note]] Riyad [[/note]], soit un voyage de plus de 10 heures en voiture. À une époque où les gens considèrent traditionnellement la F1 comme quelque chose de très éloigné, c’est un changement majeur pour le royaume islamique ultra-conservateur d’Arabie saoudite (KSA). Un pari important qui a changé la perception du sport dans le pays.

Tuxboard