Des HLM pour les riches


La Tribune dévoile que plus de 50.000 foyers dont leur revenus dépassent 11.200 euros par mois (13.500 avec un enfant) vivent dans des HLM d’après une étude de l’Onpes (Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion social).
En 2007, environ 53.000 foyers qui appartiennent aux 10% des ménages les plus riches du pays occupent des logements destinés aux ménages les plus démunis. 37.000 de ces HLM sont situés en Ile de France dont 18.000 à Paris.
Pour expliquer le pourquoi du comment, le président de l’Union sociale pour l’habitat, Thierry Repentin explique que :

ces ménages ont pu en effet intégrer les HLM à un moment où leurs revenus étaient moins élevés. Et, en l’occurrence, la loi prévoit de maintenir les bénéficiaires dans leur logement social. Une manière d’assurer un minimum de mixité sociale

Hors ces familles doivent payer un surloyer si leurs revenus dépassent 20% des plafonds mais la loi de mobilisation pour le logement du 25 mars 2009 a introduit un plafond du SLS pour ces catégories les plus aisées.
Les bailleurs sociaux peuvent « mettre à la porte » ces ménages, quand les revenus des locataires atteignent le double des plafonds d’accès au logement social, le contrat peut alors être transformé en un bail de 3 ans non reconductible.

1,2 million de ménages ayant des difficultés financières sont toujours sur liste d’attente d’un logement social. Un chiffre qui fait très mal quand on connait le prix de l’immobilier à Paris.

Les dernières publications

6 réflexions au sujet de “Des HLM pour les riches”

  1. Merci,
    Oui là effectivement, j’aurai pas envie de vivre dans un HLM avec ces revenus…
    Après si quelques « riches » vivent avec des plus « pauvre » c’est bien, ça évite un sentiment de mise à l’écart trop souvent ressenti par ces derniers.
    Après il faut pas non plus que tout ceux qui ont des moyens prennent les avantages de ceux qui en ont moins.

  2. Mortdelol : Ce sont des HLM un peu particulier et pour certains situés dans les beaux quartiers de Paris. Et il n’y a pas de mixité avec les pauvres, mdr !

  3. Tant qu’il y a de la mixité sociale dans les HLM c’est bien mais bon, ça n’empêche pas qu’il est normal qu’il devrait augmenter le montant du loyer pour ces « anciens pauvres » ou « riches embusqués ».

  4. Tous les HLM ne sont pas dans des tours du 9-3. Comme le dit zeze, yen a dans les beaux quartiers, et là, pas de pauvres ! Ils prennent la place des gens qui en ont besoin !

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard