Deux phrases à éliminer de votre vocabulaire pour garantir votre succès

À en croire un professeur de l’Ivy League, deux phrases peuvent assurer notre succès, comme notre échec.

Selon le professeur Bernard Roth, de l’Université de Stanford, il existe deux petites phrases qui peuvent impacter sur la façon dont les autres nous perçoivent, et nous empêcher de réussir.

En effet, dans son livre paru en 2015, « The Habit Achievement » (L’Habitude de la Réussite), il expose l’idée de « la pensée conceptuelle » comme un moyen de résoudre les problèmes. Celle-ci est fréquemment appliquée dans la création d’un nouveau produit, ou pour résoudre un problème social.

Roth préconise d’y recourir pour soi-même, en vue de se réinventer. Dans notre vie courante, la « pensée conceptuelle » consiste en deux phrases :

« Je dois » au lieu de « Je veux »

Roth suggère d’utiliser l’expression « vouloir »plutôt que « devoir », en pensant et en parlant de nos diverses tâches.

En expliquant que nous « devons » faire quelque chose, cela sonne comme une corvée à laquelle on est forcé.

Selon Roth, en disant « vouloir » au lieu de « devoir », les gens peuvent mieux comprendre qu’on est capable, par choix, de réaliser les choses que l’on n’aime pas

« Mais » au lieu de « Et »

De même, en pensant à nos tâches, utilisons le mot « et » au lieu de « mais ».

Par exemple, « je veux aller à la gym mais je dois travailler » et « je veux aller à la gym et je dois travailler » sonnent différemment.

« Mais » donne l’impression d’une opposition, et insinue un problème, alors que « et » est une note positive, marquant la continuité de nos activités sans anicroche.

Les dernières publications

Laisser un commentaire

Tuxboard