Everest a Tribute to the Fallen, un bel hommage après l’avalanche meurtrière

Imaginez une immense vague de neige dévalant la montagne et emportant roches et débris sur son passage. C’est ce que certains alpinistes installés au camp de base du Mont Everest ont vécu le 25 Avril 2015. Un terrible tremblement de terre d’une magnitude 7,8 a secoué toute la région, déclenchant cette avalanche qui a coûté la vie à 16 personnes, et en a blessé gravement plus de 50.

everest tribute to the fallen

Elia Saikaly était lui aussi au camp de base quand tout cela s’est produit. Il nous explique ce qu’il a vécu.

« J’ai tourné autant que je l’ai pu avant de laisser tomber ma caméra pour venir en aide aux blessés. Seize personnes ont perdu la vie, y compris mon ami Dan Fredinburg, un homme qui aimait la vie et profitait de chaque instant. J’ai fait de mon mieux pour réaliser ce film, même si je n’avais pas la tête à ça. Une partie de moi est morte ce jour-là, je suis toujours en état de choc. »

« Les 3 jours suivants, j’ai filmé les sauvetages en cours. Cinquante personnes ont été évacuées et soixante-dix se trouvant encore sur la montagne ont été sauvées. »

« Complétement épuisé, malade et négligeant mon hygiène personnelle, j’ai commencé à éditer la vidéo depuis ma tente. Je voulais réaliser un portrait honnête et réaliste des évènements, et rendre hommage à l’équipe. Il m’a fallu beaucoup de temps pour saisir tout cela, sélectionner la bonne musique ou trouver le ton juste. Il m’a fallu 3 jours réaliser cet hommage. »

« Ceci est seulement mon point de vue, beaucoup d’autres alpinistes ont vécu et vu des choses bien pires ici. Je veux rendre hommage à tous ces gens qui ont risqué leurs vies pour porter secours à leurs frères. Ce qu’ils ont réalisé était réellement surhumain. »

« Dan Fredinburg, repose en paix ».

Des mots justes, et un bel hommage de la part de cet alpiniste.

Tuxboard