Gaspard Proust cite un passage du livre de Valérie Trierweiler avec Brahim Zaibat

gaspard proust elle est pas belle la vie slt

Dans son édito du samedi 11 octobre 2014 dans l’émission Salut Les Terriens sur Canal Plus, l’humoriste Gaspard Proust est revenu notamment sur les faits marquants de la semaine : le déplacement de Manuel Valls à la City de Londres, l’affaire Bygmalion et Nicolas Sarkozy et la manif pour tous.

Gaspard Proust a profité de la présence de Brahim Zaibat sur le plateau de l’émission pour citer un passage (arrangé) du livre de Valérie Trierweiler, dont voici un extrait :

A Noel les choses se tendent encore plus. Une grande fête est organisée. On passe de la musique mais François reste assis sur la chaise. Il ne veut pas danser. Pour me calmer, je m’apprête à sortir ma perfusion de valium quand soudain un jeune cavalier s’approche de moi. il me dit qu’il s’appelle Brahim, Brahim Zaibat. Je le dévisage et immédiatement, par précaution, je demande à la sécurité de le fouiller une deuxième fois et à François d’aller mettre l’antivol sur son scooter. Une fois de plus, François ignore mes conseils. Je pose le pistolet sur ma tempe. Brahim retire le canon de ma bouche et me serre contre sa boite à cartouches. François m’observe, je décide alors de fourrer la tête de Brahim dans mon décolleté. Pour se venger, tout en me fixant des yeux, François commence à lécher l’oreille d’Aquilino *.
 
Je sors la tête du petit, lui dis : « embrasse-moi sur la bouche ». Il refuse. Un bref moment, je reste estomaquée par l’arrogance de ces gens qui autrefois, bêchaient sans révolte nos belles plaines de l’ouest algérien.

* Aquilino Morelle : ancien conseiller de François Hollande

Chargement du player …

Player Canal
 

Les dernières publications
Tuxboard