Génération Scarface


Je vous propose le documentaire Génération Scarface que j’ai trouvé sur MV, avec Nicolas Lesoult réalisé par Sylvain Bergère diffusé en mars dernier sur France5.
Sorti en 1984, Scarface, de Brian De Palma, est devenu un film culte pour des générations de jeunes des quartiers populaires qui s’identifient à l’image de Tony Montana, celle de l’immigré devenu riche et puissant. Pourquoi ce personnage mythique interprété par Al Pacino fascine-t-il toujours autant ? Explications au travers de nombreux témoignages.

Résumé :

Le 22 novembre 1982, Oliver Stone achève l’écriture de « Scarface », un film qui sera porté à l’écran un an plus tard par Brian de Palma. En 2012, trois générations d’adolescents se seront passé le relais du culte Tony Montana.
Dans les banlieues, aucun film n’a déclenché autant de ferveur que celui-ci. Un phénomène inoxydable qui s’octroie une part belle de la culture des cités.
Aujourd’hui, alors que les politiciens cherchent à amener les « jeunes des quartiers » vers les urnes, fort est de constater que « Scarface » est un prisme qui permet de mieux comprendre les jeunes générations des banlieues et le regard qu’ils portent sur la société française.
Dans une France où le cliché immigration-violence reste ancré dans l’inconscient collectif, ce film tente de comprendre pourquoi et comment Tony Montana, l’anti-héros immigré, est devenu le modèle référent d’un pan entier de notre société.

Génération Scarface est également une chanson du rappeur Ali.