Cette habitude de Steve Jobs vous rendra plus créatif

Derrière chaque génie se cache des petites manies, stimulant leur créativité. Steve Jobs n’a pas échappé à la règle.

Selon le biographe de Jobs, Walter Isaacson, le cerveau du succès d’Apple avait un petit rituel pour aller chercher ses idées révolutionnaires. Il se lançait dans de longues promenades, tout simplement.

Avant lui, d’autres grands personnages de l’histoire avaient eu recours à la marche pour trouver de l’inspiration, comme Aristote, Charles Dickens, Beethoven, Virginia Woolf ou encore Thomas Jefferson.

En effet, le père fondateur américain conseillait à son neveu, Peter Carr, des balades contemplatives pour se ressourcer :

« Évitez d’emmener un livre avec vous. Le but de la marche est de détendre l’esprit. Vous ne devriez donc même pas vous permettre de penser pendant que vous marchez, mais reportez votre attention sur les objets qui vous entourent… « 

Une méthode reconnue par la science

Une recommandation que partagent également Olivia Fox Cabana et Judah Pollack, auteurs de The Net and the Butterfly: The Art and Practice of Breakthrough Thinking. Selon eux :

« Si nous devions choisir une seule activité pour décompresser, ce serait la marche. »

En effet, marcher abaisse la tension artérielle, et allège l’esprit, permettant de laisser plus librement cours à la créativité.

Une étude menée par l’Université de Stanford, en 2014, a analysé la pensée créatrice de 176 participants pendant la marche.

Les chercheurs ont constaté que 100% des personnes qui étaient sorties marcher avaient réussi à développer leur créativité de 60%.

Les biologistes de Yale ont même suggéré que le lien entre la marche et la créativité est la base de l’évolution de l’humanité. Les hommes préhistoriques étaient des chasseurs nomades, perpétuellement en mouvement.

Dans la foulée, on comprend mieux maintenant, comment venu de nulle part, Emmanuel Macron s’est acheminé pas à pas vers l’Elysée.

Les dernières publications

1 réflexion au sujet de « Cette habitude de Steve Jobs vous rendra plus créatif »

  1. C’est d’ailleurs le terme exacte est péripatéticien, qui travaille en marchant. Sa version féminine, ayant largement glisser de signification de nos jours, péripatéticienne, mais à la même origine, « qui travaille en marchant » (sur le trottoir)

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!