Ieoh Ming Pei, créateur de la pyramide du Louvre, centenaire !

Ieoh Ming Pei, ou I M Pei, le designer sino-américain, responsable d’un des bâtiments les plus iconiques de France, fête ses 100 ans ce 26 avril. L’occasion de revenir sur une prouesse architecturale dédaignée à l’époque.

On fait le bilan, calmement

La pyramide est évidemment connue de tous, en France comme à l’étranger. La structure avait été inaugurée le 4 mars 1988, puis ouverte au public le 1er avril 1989.

Alors que le Président François Mitterrand tente d’engager une révolution muséographique (si, si !), il choisit le Louvre comme tête de gondole de son projet. Il souhaite en effet installer le musée dans la totalité du palais, une partie étant encore occupée par le Ministère des Finances à l’époque. Son souhaite ? Faire du Louvre « un musée de masse ».

Sans même recourir à un concours d’architecture ou un appel d’offre, le Président désigne I M Pei comme architecte. Un manquement à la procédure et une spontanéité qui avait fait grincer des dents.

Laisser le temps au Temps

Dès l’annonce du design, la presse avait attaqué fort. Les adversaires du projet comparent la pyramide à « une maison des morts ». En outre, il avait été dit que l’oeuvre sortait tout droit d’un Disneyland ou d’un Luna Park.

La droite, logiquement opposée à Mitterrand, l’avait d’ailleurs accusé de vouloir promouvoir la Franc-Maçonnerie. La presse l’avait également surnommé « Mitterramsès » et « Tontonkhamon » (… okay, celle-ci est plutôt bonne !).

louvre paris

Ieoh Ming Pei se souvient avec douleur des premières et agressives réactions face à son travail. Désormais, elle est considérée comme la troisième oeuvre la plus appréciée du Louvre, derrière la Joconde et la Venus de Milo. Pas si mal !

« J’ai reçu de nombreux regards emplis de colère dans les rues de Paris » avait dit Pei, avant d’avouer plus tard : « Après le Louvre, j’ai pensé qu’aucun projet ne pourrait être trop dur. »

Finalement, avec la patience et la longévité arrivent les récompenses. Le Figaro, auteur à l’époque d’une campagne contre cet « atroce » design, avait ensuite célébrer le génie de l’auteur pour le 10e anniversaire du bâtiment.

Bon anniversaire Ieoh Ming Pei !

Les dernières publications
Tuxboard