BlogArchitecture, SportLes infrastructures de Rio en décrépitude après les JO 2016

Les infrastructures de Rio en décrépitude après les JO 2016

Pilar Olivares/Reuters

Que reste-il des infrastructures d’une ville une fois les Jeux Olympiques passés ? On avait soulevé la question lorsque l’on a découvert la ville fantôme de Sotchi après les JO d’hiver en Russie.

A Rio, il se passe la même chose, puisque l’ensemble des bâtiments construits pour ces JO d’été sont désormais à l’abandon, et pourrissent. Des images chocs puisque cela ne fait que 6 mois que les JO se sont terminés dans la ville brésilienne.

Que va t-on faire des anneaux du logo ?

Silvia Izquierdo/AP

Tout tombe en décrépitude

Pilar Olivares/Reuters

Le village olympique, le ville fantôme de Rio

Nacho Doce/Reuters

L’état du parcours de golf après les JO

 

La piscine olympique avec son bassin d’eau orange

Nacho Doce/Reuters

Pilar Olivares/Reuters

L’intérieur n’a plus été utilisé, ni nettoyé depuis septembre 2016

Pilar Olivares/Reuters

Le stade Maracana n’a plus rien d’Olympic Stadium

Nacho Doce/Reuters

Mario Lobao/AP

Les sièges cassés ont été retirés

Silvia Izquierdo/AP

La pièce de stockage des objets trouvés

Silvia Izquierdo/AP

L’endroit où l’on stocke les sièges

Silvia Izquierdo/AP

Le media center démoli entièrement

Mario Tama/Getty

Mario Tama/Getty

Le stade de Volleyball encore utilisé (partiellement) de nos jours

Pilar Olivares/Reuters

« Nous sommes en récession »

Le message devant le Deodoro Sports Complex. Une des raisons de l’abandon de la piscine olympique et du reste des équipements.

Pilar Olivares/Reuters



Publié le 15 février 2017 à 17:31, par :
La rédaction // Facebook

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches