Insolite : un fugitif britannique poursuit la police de Birmingham pour la destruction de sa Ferrari 458 Italia Spider

Quel fait divers peu commun qui relève de l’insolite que cette histoire qui s’est déroulée outre-manche ! En effet, un fugitif britannique condamné à 10 ans de prison qui se la coulait douce à Dubaï a porté plainte, depuis sa cachette, contre la police anglaise pour avoir détruit sa Ferrari 458. Eh oui ! Une Ferrari ça coûte cher quand même !

Considérée comme une « épave » !

Pour rappel, en 2017, la Ferrari a été saisie car garée illégalement sur un trottoir près de Birmingham Square. Présentant de sérieux dégâts et n’étant pas assuré, la loi veut qu’elle soit détruite car référencée comme étant une épave. Son propriétaire, un britannique de 35 ans poursuivi pour fraude et trafic de plaques d’immatriculation, s’y est opposé mais son recours a été rejeté et depuis, il a été condamné à 10 ans de prison pour les faits qui lui sont reprochés.

Un culot sans pareil

Il a fui vers les émirats et menait une vie tranquille sans tumulte à Dubaï jusqu’à ce qu’il décide récemment de remettre en demeure les forces de l’ordre  britanniques de réparer le préjudice qu’il a subi avec la destruction de sa Ferrari ! Il faut dire que notre cher ami profite bien de la complexité de la procédure d’extradition dubaïote et c’est ainsi qu’il se permet cette poursuite judiciaire depuis Dubaï.

C’est une affaire à suivre mais on peut d’ores et déjà avancer que ce fameux propriétaire aura du mal à obtenir gain de cause vu que la police était dans son bon droit et n’a fait qu’appliquer la loi en saisissant et en détruisant la Ferrari. Pire, les autorités britanniques pourront faire une demande d’extradition du criminel en cause car elles savent maintenant où il se cache.

Les dernières publications
Tuxboard