Le voyage chaotique dans un bus low-cost vécu par ce journaliste

Lucas Peterson, un journaliste du New York Times, a raconté en direct sur Twitter son expérience chaotique dans un Megabus, un autocar low-cost britannique.

journaliste megabus etats unis

De Chicago, l’homme devait se rendre en compagnie de plusieurs passagers à Milwaukee le 21 février dernier.

Peu de temps après le départ, le conducteur du bus sent quelque chose qui ne va pas et arrête l’autocar sur la bande d’arrêt d’urgence.

Le conducteur dit à ses passagers qu’il doit faire demi-tour pour se rendre à Chicago afin de changer de bus. Cinq minutes après, un pneu éclate.

Le pilote dit qu’il y a un pneu crevé et qu’il n’y a aucune raison de paniquer. Il sort du bus. Cinq minutes, une fumée s’échappe du bus.

Et les usagers sortent du véhicule tout en essayant de récupérer leurs biens.

Le feu se propage. Les passagers abandonnent leurs bagages pour être en lieu sûr, le temps d’attendre les instructions.

Le bus explosera quelques minutes après. Il n’y a aucune victime.

Voici ce qu’il reste du bus après l’intervention des pompiers.

Les passagers, dont le journaliste, ont pris un autre bus pour aller à Milwaukee (au bout de 5 heures).

Lucas Peterson a photographié d’autres usagers qui ont perdu leurs biens matériels dans le bus.
Alexi O’Brien (étudiant) dit qu’il a perdu ses vêtements et ses affaires scolaires dans l’incendie.

Darnell McKinney dit qu’il a perdu la plupart de ses biens (cartes de crédit, acte de naissance).

Alice Taylor dit qu’elle a perdu 1.700 dollars de biens matériels, dont son ordinateur portable.

Tuxboard