Noël 2018 La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogInsoliteLa pire chose à faire avant un entretien d’embauche

La pire chose à faire avant un entretien d’embauche

Un entretien d’embauche est l’une des choses les plus stressantes qui soient. Raison de plus pour faire très attention, surtout avant.

Même si vous êtes parfaitement qualifié pour le poste, et savez tout ce qu’il y a à savoir, il y a toujours le risque que vous disiez ou fassiez quelque chose qui amenuise vos chances.

Une étude a révélé que, curieusement, ce n’est pas toujours un faux-pas au cours de votre entretien qui peut ruiner vos espérances, mais ce que vous faites bien avant qu’il ne débute.

Selon Simply Hired , 93% des 850 recruteurs qui ont participé à un sondage ont admis qu’arriver en était le signe le plus flagrant d’un manque de profesionnalisme. Bref, une erreur fatale.

William Vanderbloeman, PDG et fondateur de Vanderbloemen Search Group – un cabinet spécialisé dans le recrutement de personnel religieux – a expliqué à Moneyish pourquoi être en est si mauvais :

« À la base, un rendez-vous [entrevue] est un contrat entre vous et moi.

Et si vous ne pouvez pas honorer ce premier contrat (…), vous ne serez probablement pas en mesure de respecter tous les autres contrats que je vous confierais si vous faisiez partie de mon équipe. »

Il existe toutefois des façons de « réparer » les dommages causés par un retard, comme par exemple prévenir le recruteur que vous avez un léger contretemps. Après tout, ce n’est pas votre faute si votre train n’est pas ponctuel, ou si vous êtes coincé dans les embouteillages.

En sus du retard, d’autres facteurs peuvent vous pénaliser lors d’un entretien d’embauche. Simply Hired a fait le classement :

  1. Arriverà une entrevue en retard (pour 93% des recruteurs)
  2. Se plaindre, de ses problèmes personnels par exemple (92%)
  3. Manquer de préparation (89%)
  4. Critiquer un ancien patron (88%)
  5. Critiquer une ancienne entreprise (87%)
  6. Faire des fautes de grammaire et d’orthographe dans sa lettre de motivation (86%)
  7. Faire des fautes de grammaire pendant l’entretien (84%)
  8. Avoir des exigences salariales démésurées (84%)
  9. Être sous-qualifié (80%)
  10. Répondre incorrectement aux questions (77%)

L’essentiel est de ne pas vous sentir inquiet ou nerveux, mais de croire en vos forces, et montrer que vous avez confiance en vous, qu’importe la question que l’on vous posera.

En effet, selon la consultante en stratégie Carlota Zimmerman :

« Vous êtes en partie testé sur la manière dont vous répondez aux défis.

Donc votre réponse pourrait être : « Eh bien, je n’ai jamais eu à envisager cela, mais que je crois que j’aurais… » et c’est là que vous exposez votre plan de recherche et/ou d’attaque. 

Un bon gestionnaire ne s’intéresse pas à la perfection – qui est un fantasme – mais à des adultes raisonnables, intellectuellement curieux, capables de relever un défi et d’y faire face. »

Publié le 14 mars 2018 à 8:11, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches