BlogActus, High-Tech/WebLe changement climatique pourrait tuer Internet d’ici 15 ans

Le changement climatique pourrait tuer Internet d’ici 15 ans

Vous avez envie que les gens s’intéressent vraiment, vraiment, vraiment aux dangers du et de l’augmentation du niveau de la mer ? C’est très simple, dites-leur qu’ est en danger de .

En effet, une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l’Université du Wisconsin-Madison et de l’Université de l’Oregon a démontré que des milliers de kilomètres de câbles de fibres optiques souterrains risquent d’être inondés par la montée des eaux. La recherche affirme que cet événement ne se produira pas dans un avenir encore lointain, mais imminent. La d’ est programmée dans seulement 15 ans !

Pour arriver à ce résultat, les scientifiques ont combiné les données d’Internet Atlas et de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). Ils ont constaté qu’une élévation du niveau de la mer de 30 centimètres pourrait submerger plus de 6 500 kilomètres de câbles de fibres optiques qui acheminent Internet vers une grande partie des États-Unis.

Les réseaux les plus sensibles sont ceux de CenturyLink, Inteliquent et AT&T, et les métropoles américaines immédiatement exposées sont New York, Miami et Seattle. Il faut noter que les câbles souterrains ne sont pas étanches, contrairement aux conduits transocéaniques qui permettent de transporter des données d’une région à l’autre du globe.

Si cette prévision vous semble cauchemardesque, la menace est tout à fait réelle. Rappelez-vous, l’ouragan Sandy en 2012 avait causé une panne géante d’Internet partout aux États-Unis. En 2015, l’Australie avait dû faire face à un arrêt de plusieurs jours en raison de la canicule. Mais le pire reste à venir à la fin du siècle, car les chercheurs estiment que l’augmentation du niveau des océans atteindra 1,8 mètre.

Publié le 23 juillet 2018 à 7:40, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches