BlogActus, FoodLe guide Michelin 2019 fait place aux femmes (liste des nouveaux étoilés)

Le guide Michelin 2019 fait place aux femmes (liste des nouveaux étoilés)

Ce guide Michelin 2019, créé en 1990 par les frères André et Edouard Michelin, met à l’honneur les jeunes talents et surtout les femmes chefs. Ces derniers renferment les 75 restaurants promus. En 2018, il ne figurait que deux femmes parmi les 57 nouveaux étoilés en France. Et dans le club des trois étoiles, une seule femme se trouvait au podium, la cheffe Anne-Sophie Pic.

Les inspecteurs du Michelin ont réussi à dénicher des talents dans tous les coins de la France, d’après le nouveau directeur International Michelin, Gwendal Poullennec. D’après lui, le critère se repose sur la diversité, dans les styles de cuisine, les profils des chefs et les concepts d’établissement.

Cette nouvelle édition renferme des nouveautés en valorisant d’une part « les métiers de l’ombre » un nouveau prix récompensant le service et la sommellerie, et d’autre part, un prix attribué à un chef à la démarche durable.

Pour cette édition 2019 du guide rouge, trois grands chefs sont destitués d’une de leurs étoiles. Marc Veyrat, Marc Haeberlin et Pascal Barbot ont perdu leurs troisièmes étoiles. Six autres restaurants ont été aussi déchu en passant de deux étoiles à une : Alain Dutournier au Carré des Feuillants, David Bizet au Taillevent, Guy Lassausaie à Guy Lassausaie, Alain Montigny à L’Oasis, Nicolas Decherchi à La Paloma et Thierry Drapeau à La Chabotterie.

Ce sont des maisons classiques qui perdent leur étoile, comme Pierre Orsy à Lyon 6, qui perd son unique étoile.

Les nouveaux étoilés du Guide Michelin 2019

68 restaurants sont promus cette année avec une première étoile à Paris :

La Poule au Pot (1er), Accents Table Bourse, ERH, Frenchie et Racines (2e), Baieta, Oka et Sola (5e), Yoshinori (6e), Tomy &Co (7e), L’Abysse au Pavillon Ledoyen (8e), La Condesa, Louis et NESO (9e), Abri (10e), Automne (11e), Virtus (12e) et Pilgrim (15e)

Les nombreux nouveaux étoilés en province

L’Orchidée (Altkirch), Lait Thym Sel (Angers), Nature (Armentières), Château de Vault de Lugny (Avallon), La Table de Castigno (Assignan), La Mirande (Avignon), L’Allée des Vignes (Cajarc), La Signoria (Calvi), Les Oliviers (Bandol), Côté Cuisine (Carnac), L’Or Q’idée (Cergy-Pontoise), L’Ostal (Clermont-Ferrand), Hostellerie de la Pointe St-Mathieu (Le Conquet), Sarkara (Courchevel), L’Aspérule (Dijon), Le Pourquoi Pas (Dinard), Le Royal (Epernay), L’Oustalet (Gigondas)L’Anthocyane (Lannion), Rozo (Lille), La Sommelière (Lyon 5e), Saisons (Marseille), La Table du Hameau (Maussane-les-Alpilles), Prima (Megève), L’Evidence (Montbazon), Le Grill (Monte-Carlo), Lulu Rouget (Nantes), La Table d’à Côté (Orléans)Un Parfum de Gourmandise, (Périgueux), Restaurant de Lauzun (Pézenas), Racines (Rennes), Auberge Quintessence (Roubion), La Source (Saint-Galmier), Le Brouillarta (Saint-Jean-de-Luz), La Terrasse (Saint-Raphaël), Restaurant de Tourrel (Saint-Rémy-de-Provence), Lalique (Sauternes), Villa de l’Etang Blanc (Seignosse), The Marcel (Sète), Les Funambules (Strasbourg), La Carambole (Strasbourg / Schiltigheim), La Tour des Sens (Tencin), Ursus (Tignes), Le Cénacle (Toulouse)Ambroisie (Saint-Didier-de-la-Tour), Äponem – Auberge du Presbytère (Vailhan), Le Moulin de Léré (Vailly), La Table de l’Ours (Val d’Isère), Auberge de Montfleury (Villeneuve-de-Berg), L’Ours (Vincennes)

Le guide sera disponible dès vendredi.

Publié le 21 janvier 2019 à 17:43, par :
Yolanda

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches