Taïwan va dire oui au mariage gay, et c’est une grande première en Asie

La justice taïwanaise a rendu une décision historique sur le mariage gay ce mercredi 24 mai. L’île devrait rapidement devenir le premier territoire asiatique légalisant les unions homosexuelles.

Une grande première en Asie

La Cour constitutionnelle de Taïwan a estimé que la disposition du Code Civil affirmant qu’un contrat de mariage ne pouvait être conclu qu’entre un homme et une femme violait les principes de la Constitution. Elle ouvre ainsi la voie au mariage gay.

La haute juridiction donne deux ans au gouvernement taïwanais pour appliquer cette décision historique. Si tel n’est pas le cas, les couples homos pourront tout de même conclure un mariage par « interprétation de cet arrêt ».

L’île de Taïwan est séparée de la Chine depuis 1949 et fait d’ores et déjà partie des sociétés asiatiques les plus progressistes en ce qui concerne les droits des gays.

Rassemblés dans le centre-ville de Taipei, des centaines de partisans du mariage pour tous ont pu laisser éclater leur joie à l’annonce de l’arrêt rendu par la Cour constitutionnelle.

Cette bonne nouvelle n’empêche pas la militante Zoe Chen de se montrer prudente :

« La Constituion donne un délai de deux ans aux parlementaires pour changer la loi en faveur du mariage gay. Nous allons donc surveiller attentivement les actions du Parlement durant cette période. Nous devrons aussi éviter les conflits entre pro et anti-mariage gay. »

Pour terminer, on rappelle que dans d’autres coins du monde, les homosexuels sont torturés et battus à morts. C’est notamment le cas en Tchétchénie, où des camps de concentration ont été construits.

Tuxboard