BlogInsoliteLes 10 licenciements les plus stupides

Les 10 licenciements les plus stupides

À la manière de Vie de merde, un forum anglophone, Reddit, propose aux utilisateurs de raconter des histoires loufoques sur leur quotidien. L’un des sujets portant sur les choses les plus stupides faites par un employé, ayant entraîné son , a connu un prompt succès. Et pour cause…

Le croqueur de sandwichs

 Je n’ai pas personnellement viré cette personne mais j’ai été responsable de service dans un restaurant. Un nouveau serveur discutait avec un client qui se plaignait de son sandwich. Plutôt que de venir m’en parler, il en a croqué un morceau et a rétorqué « Je ne vois pas où est le problème ».

Le coup des toilettes

J’ai eu un employé qui en a enfermé un autre dans les toilettes. La personne coincée a appelé la police depuis l’intérieur des toilettes. Le pire cauchemar du RH…

Le whisky dissimulé dans le soda

Tous les jours au déjeuner, une employé buvait grossièrement son soda. Ensuite, elle l’emmenait aux toilettes et remplissait la bouteille de whisky. Elle travaillait plutôt bien donc ce n’était pas évident de voir qu’elle était ivre. Cela a été découvert le 4ème jour quand elle a renversé sa bouteille sur nous et l’odeur de l’alcool ne nous a pas quittés de l’après-midi.

Le faux-alibi pris en flagrant délit

J’étais assistant manager dans un restaurant et l’un des nouveaux serveurs m’a appelé à trois reprises lors de ses deux premières semaines d’embauche. Il m’a notamment appelé un samedi, prétextant qu’il était malade à en mourir et qu’il lui était impossible de sortir du lit. Aux alentours de 21 heures, après le rush, l’un des serveurs m’a demandé d’aller voir la table 42. En m’y dirigeant, j’ai vu ce gars malade à en mourir, il avait recouvert tous ses esprits et déjeunait avec deux de ses amis.

La secrétaire vendeuse de charme

Cela s’est passé lors de mon poste actuel. Nous avions une secrétaire et nous étions tous curieux de savoir ce qu’elle faisait de ses journées car jamais rien n’était fait. J’ai fini par lui donner une liste de choses à faire mais elle terminait à la poubelle. J’ai donc décidé de fouiller dans son ordi et j’ai découvert qu’elle se prostituait et échangeait des mails avec sa société.

Le bagel de la colère

Mon patron a été contraint de virer une femme qui a perdu les pédales quand quelqu’un a mangé son bagel dans le frigidaire. Elle a piqué une colère noire comme une fillette. La personne avait mangé son bagel par erreur, l’emballage étant similaire. Elle s’est même sincèrement excusée et s’est proposée de lui en racheter un mais sa colère ne s’est pas arrêtée. Son poste, si.

Le tripoteur

J’ai eu un employé de 22 ans. Sans se cacher, il s’est trémoussé et a même caressé les seins d’une de mes employées âgée seulement de 16 ans. L’individu ne parlait pas anglais et utilisait de grands gestes obscènes pour se justifier. J’ai ainsi compris à la question de savoir pourquoi il avait caressé la poitrine d’une adolescente… qu’il l’avait trouvé si grosse qu’il ne pouvait pas y croire.

L’excuse de l’AVC… à 20 ans

Un nouveau venu, 20 ans, m’a appelé, pensant qu’il était victime d’un AVC. Mais depuis qu’il vit le long de la rue où nous travaillons, nous avons pu apercevoir le matériel de plage installé dans son véhicule et le voir partir avec sa petite amie. Il a été viré le lendemain.

L’homme qui n’aimait pas les parkings privés

Un type a été embauché pour manager dans une boutique de centre commercial. Dès le départ, il a refusé de se garer au parking réservé pour les employés. Or, comme il se stationnait au parking réservé à la clientèle, notre magasin payait à chaque fois une amende de 100 dollars. Nous avions beau lui dire, le prévenir qu’il allait être viré à la prochaine infraction. Et il a recommencé et lorsqu’on lui a indiqué son , il a paru désabusé.

Le pion fumeur de joints

J’ai été surveillant dans un collège. L’un de mes collègues a surpris une discussion comme quoi l’un des nôtres avait un joint dans sa poche et qu’il se le réservait pour la pause. Il a été emmené au bureau du directeur qui lui a demandé s’il avait bien ce joint. Et ce dernier lui a répondu : « trop tard, je l’ai déjà fumé ». Fou rire…

 

 

Publié le 19 janvier 2017 à 11:59, par :
Josh

loading...
Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches